Glossaire du nécessaire pour cesser d'enseigner :


Cesser d'enseigner: beaucoup de professeurs y pensent, et peu franchissent le pas. C'est normal, inutile de vous culpabiliser. 

 

Dans toute idée de changement, chacun pense en effet à ce qu'il risque de perdre (son poste, sa sécurité d'emploi, son salaire fixe, la garantie de grimper d'un échelon à l'autre durant sa carrière, etc.), en oubliant ce qu'il pourrait y gagner (meilleures primes s'il travaille dans l'administration, sérénité d'esprit en rentrant chez lui puisque plus d'élèves agités ni irrespectueux, meilleure mobilité géographique, métier plus intéressant, etc.).

 

Tout changement implique un long processus de réflexion, et la maîtrise d'un ensemble de positions administratives liées au statut que vous possédez, que vous soyez professeur dans l'enseignement sous contrat (maître contractuel dans ce cas, considéré en CDI de droit public), fonctionnaire, ou contractuel de droit public en CDD.

 

Le glossaire que nous vous proposons vous informe sur tous les éléments essentiels en vue de choisir votre meilleure option pour réussir à quitter ce métier de professeur qui vous fait peut-être souffrir actuellement, ou ne vous convient plus du tout.

 

Ce glossaire est mis à jour tous les mois des lois, décrets et circulaires qu'il nous paraît important de vous signaler. Nous l'alimentons aussi des nombreux retours d'expérience d'évolution professionnelle de nos adhérents, selon ce qu'ils ont entrepris. 


A à C         -         D à I         -         J à O         -         P à Z