· 

Professeur d'arts plastiques et peintre


Parmi les professeurs d'arts plastiques, mais aussi d'autres disciplines, il y a beaucoup d'artistes qui peuvent librement en parallèle de leur métier, s'adonner à leur art. Certains deviennent artistes indépendants et vendent leurs tableaux, leurs sculptures, leurs créations textiles, etc, et d'autres ont créé leur association pour exercer librement en loi 1901 leur passion.

 

Céline, 45 ans - professeur d’arts plastiques et artiste-peintre -

22 ans d’ancienneté dans l’enseignement

 

E
N
S
E
I
G
N
A
N
T

 

 

Motivations

 

 

 

 

 

J’ai une Licence d’Arts Plastiques et je voulais travailler dans ce domaine. J’ai d’abord été institutrice remplaçante pendant une année en maternelle, CP et CE1.

j’ai vu l’annonce d’un lycée professionnel qui cherchait un prof d’Arts Appliqués, et je me suis dit « pourquoi pas ? ».

 

Pour enseigner, je conseille aux futurs profs d’aimer les adolescents et de ne pas se laisser submerger par leur travail. Il faut aussi être patient et passionné par ce que l’on fait, et avoir une activité parallèle à l’enseignement, pour se changer les idées.

 

 

Fonctions

 

Je suis prof d’Arts Appliqués à plein temps depuis 22 ans en lycée professionnel, après avoir obtenu le PLP2 en interne lors de ma 8e année d’enseignement.

 

Compétences développées

S

Transmettre les savoirs de ma discipline d’enseignement, et tous ceux liés à l’exercice des activités créatives qui en découlent. Connaissance en histoire de l’art et pratique.

SF

Travailler en équipe, pour monter un projet, organiser des voyages pédagogiques. A cette occasion, j’ai appris à gérer un budget.

Réaliser des recherches documentaires pour aider dans l’élaboration de projets pédagogiques.

SE

Je suis posée, calme, c’est important face à des adolescents parfois difficiles.

 

E
T

 

Reconnaissance dans le métier

Je me sens moins reconnue. Avant je me sentais avoir « du poids dans l’équipe », Les nouveaux règlements rendent peu à peu le métier de prof plus difficile,  On nous donne de plus en plus de choses à faire et cela en moins de temps.

Ce que vous appréciez dans votre métier

J’aime tout ce que je fais, car c’est un métier axé sur la créativité et la relation avec les adolescents est très enrichissante.

J’aime transmettre ma passion aux élèves et les ouvrir à l’Art.

Devenir chef d’établissement ou inspecteur, vous y pensez ?

Cela ne me dit rien, Les profs sont des gens difficiles, et puis il y a trop de directives ministérielles. Ces métiers comprennent des responsabilités immenses auprès des élèves, et les parents sont de plus en plus procéduriers. Il faut que tout soit au point dans tous les domaines, c’est une charge très lourde à assumer. 

 

A




 

 

C

 

 

O

 

 

T

 

 

E

 



?

Activité parallèle

 

Je peins, car j’ai toujours eu besoin de créer, de m’exprimer par le biais de la peinture. C’est quelque chose que j’ai en moi. Ce n’est pas du tout le signe d’un désinvestissement de mon métier principal, mais complémentaire. Je développe dans ma pratique artistique personnelle des idées que je transmets ensuite à mes élèves. Peindre, c’est comme un laboratoire d’études, un incubateur, c’est valorisant personnellement.

 

En faire un métier, est-ce envisageable ?

Pour l’instant j’ai surtout en Seine-Maritime, et à Paris. Je vends des peintures à l’huile et des collages. Je peins des formats de 80 x 80 et de 100 x 100 mais ça me finance pour l'instant le remplacement de mon matériel, ça ne m’apporte pas encore de complément de salaire. Si je pouvais en vivre, bien sûr que j’en ferais un métier, car c’est ce qui me passionne. Mais il faudrait que je puisse y consacrer plus de temps. Actuellement je peins 5h par semaine. Si je devais travailler dans ce domaine, je ferais en complément de la décoration de bureaux, sous un statut d’auto-entrepreneur. Je pourrais aussi donner des cours chez moi, ou dans une association, un centre de loisirs, ouvrir un atelier.

 

 

Compétences utiles

SF

Je suis toujours en recherche de nouvelles techniques picturales, de nouvelles idées, c’est une recherche permanente.

SE

La curiosité d’esprit.

Quels conseils pour devenir peintre ?

Il faut beaucoup travailler, être très bien organisé, être passionné, en « vouloir ». L’erreur est de se laisser déborder.

Il faut exposer son travail pour le confronter aux regards des autres, et aller voir aussi de nombreuses expositions de tous les styles, bref être curieux.

 

Erreurs à éviter/Conseils

Pour un enseignant qui souhaite se reconvertir, je lui conseille d’avoir un projet bien étudié, de ne pas faire n’importe quoi, de bien peser ce qu’il peut y gagner, et en attendre.

Il est possible d’être prof toute sa vie, mais il faut rester motivé. Avec le temps, l’âge, cela devient difficile de nos jours, beaucoup de profs disent qu’ils veulent faire autre chose, mais personne ne le fait…la remise en question n’est pas simple !


Écrire commentaire

Commentaires: 0