Quitter le métier de professeur


Lettre de motivation:

Ce document est le complément indispensable du Curriculum Vitae*.

 

Le recruteur n’aura que ces deux documents pour se faire une première opinion de vos compétences et de votre expérience en regard de celles qu’il espère et qu’il a bien décrites en amont dans le profil de poste qu’il a fait publier en ligne.

 

La lettre de motivation ne répète pas le CV, elle le complète.

 

La conception de ces deux documents exige beaucoup de temps, de précision, il faut compter 2 à 3h de travail pour un bon dossier de candidature, ce qui explique pourquoi la majorité des candidats échouent. Trop pressés d'envoyer la leur ! Certains n'arrivent pas à réduire leur CV à une seule page, en particulier ceux qui ont réalisé un doctorat et de nombreuses publications, et veulent toutes les citer, alors que cela leur fera défaut !

 

Notre méthode permet à nos candidats d’atteindre dans 80% des cas l’étape de l’entretien de recrutement. Vous la trouverez dans l'option Conseil en Suivi Allégé ou Conseil en Suivi Renforcé de notre axe FLEXIPROF (disponible à compter du 01.01.2020).

 

Mise à Disposition (MAD): Comment ça marche ?


La mise à disposition permet au fonctionnaire ou à l'agent contractuel de travailler hors de son administration d'origine sans rompre tout lien avec elle.

 

Il reste dans son corps ou cadre d'emplois d'origine, s'il est fonctionnaire, ou attaché à son emploi, s'il est contractuel, et continue à percevoir la rémunération correspondant à son emploi dans son administration d'origine.

 

Nous vous présentons ci-dessous les modalités de fonctionnement

de ces mobilités temporaires.

Durée:

 

La mise à disposition est prononcée pour 3 ans maximum et peut être renouvelée sans limitation par périodes de 3 ans maximum.

 

Le fonctionnaire mis à disposition d'une administration ou d'un établissement public de l’État peut se voir proposer un détachement ou une intégration directe :

 

lorsqu'il existe un corps de niveau comparable au sien dans l'administration d'accueil,

lorsqu'il est admis à poursuivre sa mise à disposition au-delà de 3 ans.

Le fonctionnaire qui accepte cette proposition continue d'exercer les mêmes fonctions.

 

Dans le cas d'un détachement, la durée de service effectuée pendant la mise à disposition est prise en compte dans le calcul de l'ancienneté requise en vue de son intégration.

Rémunération:

 

Le fonctionnaire continue d'être rémunéré par son administration d'origine.

 

Il peut percevoir un complément de rémunération par l'organisme d'accueil, selon les règles applicables aux personnels de cet organisme.

 

Il peut également être indemnisé par l'organisme d'accueil des frais et sujétions auxquels il est soumis dans l'exercice de ses fonctions suivant les règles en vigueur dans cet organisme.

 

Conditions de travail:

Le fonctionnaire est soumis aux règles d'organisation et de fonctionnement de son service d'accueil.

 

En revanche, c'est l'administration d'origine qui accorde le temps partiel.

Congés pendant la MAD:

Les congés annuels et bonifiés sont accordés par l'administration ou l'organisme d'accueil.

 

Si le fonctionnaire est mis à disposition auprès de plusieurs organismes, la convention de mise à disposition précise lequel accorde ces congés après information des autres organismes d'accueil.

 

Toutefois, c'est l'administration d'origine qui accorde les congés annuels et bonifiés si le fonctionnaire est mis à disposition :

- Pour une durée de travail inférieure ou égale au mi-temps,

- Auprès d'un organisme contribuant à la mise en œuvre d'une politique publique de l'État, des collectivités territoriales ou de leurs établissements publics administratifs (dans ce cas, les congés sont accordés après avis de cet organisme).

 

Et dans tous les cas, c'est l'administration d'origine qui accorde les congés suivants :

- congé de maternité ou d'adoption,

- congé de paternité et d'accueil de l'enfant,

- congé de solidarité familiale,

- congé de présence parentale,

- congé pour formation syndicale,

- congé de responsable associatif bénévole,

- congé de représentation.

 

Évaluation et discipline:

 

Un rapport sur la manière de servir du fonctionnaire est établi par son supérieur hiérarchique direct au sein de son organisme d'accueil. Ce rapport, rédigé après un entretien individuel, est transmis :

- Au fonctionnaire, qui peut y porter ses observations,

- A son administration d'origine qui l'utilise comme support pour établir son évaluation.

 

L'administration d'origine exerce le pouvoir disciplinaire, éventuellement sur saisine de l'organisme d'accueil.

 

Fin de la mise à disposition:

La mise à disposition peut prendre fin de manière anticipée sur demande :

 

- De l'administration d'origine,

- De l'organisme d'accueil,

- Du fonctionnaire.

 

Le demandeur doit respecter les règles de préavis prévues par la convention, en général 2 à 3 mois.

 

Si le fonctionnaire est mis à disposition auprès de plusieurs d'organismes d'accueil, la fin de la mise à disposition peut s'appliquer vis-à-vis d'une partie seulement d'entre eux. Dans ce cas, les autres organismes d'accueil en sont informés.

 

En cas de faute disciplinaire, il peut être mis fin sans préavis à la mise à disposition par accord entre l'administration d'origine et l'organisme d'accueil.

 

À la fin de la mise à disposition, le fonctionnaire est réaffecté sur son emploi antérieur dans son service d'origine ou à défaut dans un emploi correspondant à son grade. Le professeur a en général conservé son poste s'il était fixe en établissement, sinon son statut de remplaçant. Dans certains cas, il devra participer au mouvement de mutation intra-académique.

 

Cas de mise à disposition:

Seul un fonctionnaire titulaire peut être mis à disposition. Un professeur du privé sous contrat ne peut prétendre à ce type de poste.

 

Le fonctionnaire d’État peut être mis à disposition auprès :

- d'une autre administration ou d'un autre établissement public de l'État,

 

- d'une collectivité ou d'un établissement public territorial,

 

- d'un établissement public hospitalier,

 

- d'un organisme contribuant à la mise en œuvre d'une politique publique de l'État, des collectivités territoriales ou de leurs établissements publics administratifs, à condition que les fonctions confiées s'inscrivent dans le cadre des activités liées au service public,

 

- d'un groupement d'intérêt public (ex: GRETA),

 

- d'une institution ou d'un organe de l'Union européenne,

 

- d'une organisation internationale intergouvernementale,

 

- d'un État étranger, d'une collectivité publique ou d'un organisme public relevant de cet État ou d'un État fédéré, à condition que le fonctionnaire conserve, par ses missions, un lien fonctionnel avec son administration d'origine.

 

Conditions générales de mise à disposition:

 

Le fonctionnaire peut être mis à disposition pour tout ou partie de son temps de service, auprès d'un ou plusieurs organismes.

 

Le fonctionnaire reste géré dans son corps d'origine. La mise à disposition ne peut avoir lieu qu'avec son accord. Une convention de mise à disposition est conclue entre l'administration d'origine et l'organisme d'accueil.

 

À noter :

 

Les fonctions exercées dans l'organisme d'accueil peuvent être d'un niveau hiérarchique différent de celles du poste d'origine.

 

Ainsi un professeur en catégorie A peut-il parfois être Mis A Disposition en catégorie B, si les indices des deux emplois sont proches, et que les compétences attendues en catégorie B sont équivalentes à celles d'un emploi de catégorie A.

 

La MAD d'un professeur peut avoir lieu :

- auprès d'une association complémentaire de l'Etat;

 

- auprès d'une autre administration;

 

- auprès d'une commune, d'un département ou d'une région qui propose un poste sous ce type de statut.

 

Parfois on parle de "mobilité statutaire", et ces postes vous sont alors proposés par les GRETA (Conseiller en Formation Continue par exemple), ou les Inspections Académiques (IA).

 

:Contenu de la convention:

 

La convention conclue entre l'administration d'origine et l'organisme d'accueil définit :

- la nature des activités exercées par le fonctionnaire mis à disposition,

- ses conditions d'emploi,

- les critères du contrôle et de l'évaluation de ses activités,

- les missions de service public qui lui sont confiées, en cas de mise à disposition auprès d'un organisme contribuant à la mise en œuvre d'une politique publique.

 

La convention, et éventuellement ses avenants, sont, avant signature, transmis au fonctionnaire afin qu'il donne son accord sur la nature de ses activités et ses conditions d'emploi.

 

Lorsque le fonctionnaire est mis à disposition auprès de plusieurs organismes, une convention est passée entre l'administration d'origine et chacun d'entre eux.

 

Les adhérents d'AIDE AUX PROFS peuvent obtenir un modèle du type de convention signée entre un Rectorat et une collectivité.

 

Nécessité de service:

La nécessité de service est un outil de Gestion de Ressources Humaines de l’administration pour signifier qu’elle a besoin de vous, impérativement, car elle manque de remplaçants dans votre discipline, ou craint d’en manquer. Et dans ce cas, pour une demande de détachement, de mise à disposition, de mobilité statutaire, de disponibilité pour convenances personnelles et même pour une demande de démission avec ou sans IDV, elle a le droit de refuser.

 

Nous avons attiré à de nombreuses reprises l'attention des hauts fonctionnaires de la DGRH et des ministres sur cette question, rien n'y a fait ! On touche là au coeur du système. Supprimer les nécessités de service supposerait que le métier de professeur redevienne très attractif. Pour cela, il faudrait que les primes des professeurs soient comme celles des attachés d'administration, de 30 à 60% de leur salaire brut mensuel, alors qu'elles ne sont que de moins de 10% quel que soit le niveau d'enseignement.

 

Dans le cadre de l'option APRES PROF nous proposons à nos adhérents une stratégie de recours successifs qui a réussi dans 95% des cas.

 

Dans les 5% des cas restants, il faut que vous soyez prêt(e) éventuellement à témoigner dans l'un des nombreux médias qui nous contactent chaque année.


SUITE DE LA FAQ POUR P à Z