Mal-être au travail: auto-évaluer mes difficultés


Pour savoir quel est le degré de votre mal être actuel, pour déterminer s'il s'agit d'une déprime, d'une dépression plus accentuée, d'un épuisement professionnel (burn-out), ou d'un simple coup de fatigue lié à une accumulation de faits personnels et professionnels, commencez par réaliser tous les exercices proposés sur cette page.

 

A. Utilisez une feuille A4 et un stylo pour réaliser les exercices:

 

1. Au cours du dernier mois, à quelle fréquence vous êtes-vous senti(e) :

-       Nerveux/nerveuse ;

-       Désespéré(e) ;

-       Agité(e) ou ne tenant pas en place ;

-       Si déprimé(e) que plus rien ne pouvait vous faire sourire ;

-       Que tout était un effort ;

-       Bon(ne) à rien.

 

Échelle de réponse :

Jamais (0), rarement (1), parfois (2), la plupart du temps (3) ou tout le temps (4).

 

3 niveaux de détresse en découlent :

-       Score entre 0 et 4 : niveau de détresse faible

-       Score de 5 ou 6 : niveau de détresse modéré

-       Score est supérieur ou égal à 7 : niveau de détresse élevé.

 

B. Voilà un test pour évaluer vos attentes, besoins et ressentis en matière de reconnaissance au travail.

 

Plus les scores que vous obtiendrez à ce test seront élevés, plus cela signifie que les efforts que vous réalisez sont importants, alors que les récompenses que vous obtenez sont faibles, en comparaison de l’intensité des efforts déployés. Le calcul du rapport efforts/récompenses (après inversion du score des récompenses) s’effectue ainsi :

 

R = 11/6 x Efforts extrinsèques/récompenses

 

Un rapport supérieur à 1 indique un déséquilibre entre les efforts extrinsèques et les récompenses. Vous vous situez alors en situation de déséquilibre entre vos attentes de valorisation, et ce que vous obtenez. La reconnaissance au travail ne peut dans ce contexte que venir de vos pairs, pas de votre hiérarchie. Si vous devenez professeur, la reconnaissance viendra surtout de vos élèves, s'ils vous apprécient.

 

AUTO-EVALUATION

 

C. Analyser mes relations avec les autres:

 

Si vous rencontrez fréquemment des situations de tension avec vos collègues actuels, ou vos parents, les gens qui vous connaissent, il est temps de réaliser un travail sur vous-même en développement personnel.

 

Nous vous proposons de vous auto-évaluer ci-dessous à partir de l'Echelle de la Qualité des Relations Interpersonnelles (EQRI).

 

C'est un outil composé de 5 échelles évaluant la qualité des relations interpersonnelles des personnes vis-à-vis:

- de leur famille,

- de leur partenaire amoureux (le cas échéant),

- de leurs amis,

- de leurs pairs au travail

- des autres gens en général. 

 

4 énoncés composent chaque échelle pour donner un total de 20 items.  Vous indiquerez sur une échelle de 5 points, allant de 0 («pas du tout») à 4 («extrêmement»), à quel point la relation est harmonieuse, satisfaisante, valorisante et inspire confiance.

 

La validité de l'EQRI a été testée en corrélant les scores de ses sous-échelles à ceux d'échelles de santé mentale.

 

D’une manière générale, plus vous avez de bonnes relations interpersonnelles et plus vous adoptez une forte estime personnelle, une satisfaction de votre vie élevée, et moins vous souffrez de symptômes et de sentiments dépressifs.

 

Pour chacun des secteurs évalués, il suffit d’effectuer la somme des énoncés

(minimum = 0 ; maximum = 16). 

 

AUTO-EVALUATION DE MA QUALITE DE RELATIONS AVEC LES AUTRES

 

D. Auto-évaluation de mon bien-être actuel:

 

Mon bien-être est constitué par :

-          une bonne estime de moi et une évaluation positive de ma vie ;

-          de bonnes relations avec les autres ;

-          une sensation de maîtrise sur ma vie et mon environnement ;

-          la sensation de pouvoir prendre mes propres décisions et d’être autonome ;

-          le fait de pouvoir donner un sens à ma vie ;

-          le fait de me sentir dans la continuité de mon développement personnel.

 

Être « bien dans son corps et dans sa tête » est synonyme d’harmonie, de joie de vivre, de bonne santé mentale, de tout ce qui permet de penser en soi que la vie mérite d’être vécue.

 

C’est à partir de cette sensation de bien-être personnel et professionnel que je peux développer et soutenir sur le long terme ma motivation, et demeurer productif(ve), créatif(ve). Cette notion est complexe et multifactorielle, et son intensité varie d’un individu à l’autre, en fonction de ses traits de personnalité, et évolue tout au long de votre vie, en restant fragile, sensible à tous les imprévus qui peuvent l’affecter. 

 

Pour évaluer mon état de bien-être à un instant « T », voilà un questionnaire comprenant 18 items qui déterminent comment vous vous sentez actuellement.  Les quatorze premières questions se répondent sur une échelle Likert[1] (beaucoup utilisée en psychologie sociale et aussi en marketing) de 6 points (0 à 5) et les quatre dernières questions sur une échelle graduée en 10 points (0-10) pour donner un score maximum de 110.

[1] Rensis LIKERT (http://fr.scribd.com/doc/78417164/Echelles-d-evaluation).

 

 AUTO-EVALUER MON ETAT DE BIEN-ETRE ACTUEL

 

Cette échelle contient quatorze questions, dont huit mesurent le bien-être physique (1, 3, 4, 6, 9, 11, 13, 14) et six, le bien-être psychologique (2, 5, 7, 8, 10, 12). Les questions se répondent sur une échelle de 7 points variant de « fortement d'accord » à « fortement en désaccord ». Le total des items donne un indice de bien-être général.

 

E. Ai-je raison de rester professeur malgré mes difficultés actuelles ?

 

Pour terminer ce travail d’introspection, un moyen simple et rapide de vous conforter ou pas dans votre choix de devenir enseignant est de réaliser une auto-évaluation des avantages/points forts qui vous y attirent et des inconvénients/points faibles qui vous semblent répulsifs.

 

Utilisez autant de feuilles A4 que nécessaire à votre réflexion, dans le sens de la longueur, en les divisant en deux colonnes:

- à GAUCHE, les DIFFICULTES: vous les noterez en ROUGE

- à DROITE, LES JOIES: vous les noterez en BLEU

 

 

En comptabilisant 1 point par avantage et 1 point par inconvénient, vous pourrez comparer le total de chacune des colonnes de ce(s) tableau(x) et prendre la décision la meilleure pour vous :

 

 - si les avantages l’emportent de 10 à 15 points sur les inconvénients, ce métier vous procurera toujours l’épanouissement que vous en attendez ;

 

- si un équilibre s’établit, il est souhaitable de travailler sur vos points faibles car vous êtes dans une situation d’incertitude qui peut rapidement affecter votre estime de soi ;

 

 - si les inconvénients l’emportent d’au moins 5 points sur les avantages, un accompagnement thérapeutique est conseillé pour vous permettre d’approfondir votre réflexion avant de vous engager  dans une démarche de reconversion ;

 

- si les inconvénients l’emportent de plus de 10 points sur les avantages, orientez-vous sans tarder dans une autre voie !

 

Mi-Temps Thérapeutique: Qu'est-ce que c'est ?


 

 

Le Mi-Temps thérapeutique consiste à vous placer pour une durée de 14h par semaine payé plein temps, dans un emploi qui peut être de ré-enseigner, ou de travailler dans un service administratif.

 

Vous pouvez aussi demander à bénéficier d’une Occupation Thérapeutique (OT), qui vous fait travailler à mi-temps tout en étant payé à plein temps, sur des emplois variés, selon les disponibilités de l’administration.

 

 

Des professeurs sont ainsi placés comme agents administratifs dans un service de ressources humaines, ou comme assistants de documentation, etc. L’OT peut être un moyen de reprendre confiance .en soi pour préparer un concours administratif. Il s’agit de bien prendre conscience de cette chance qui vous est offerte pour l’optimiser dans votre parcours de carrière, et réaliser ce changement que vous souhaitez.

Occupation Thérapeutique: Qu'est-ce que c'est ?


 

Une Occupation Thérapeutique (OT) vous fait travailler à mi-temps tout en étant payé à plein temps, sur des emplois variés, selon les disponibilités de l’administration.

 

Des professeurs sont ainsi placés comme agents administratifs dans un service de ressources humaines, ou comme assistants de documentation, etc. L’OT peut être un moyen de reprendre confiance en soi pour préparer un concours administratif. Il s’agit de bien prendre conscience de cette chance qui vous est offerte pour l’optimiser dans votre parcours de carrière, et réaliser ce changement que vous souhaitez.

 

Il existe aussi le Mi-Temps thérapeutique, qui consiste à vous placer pour une durée de 14h par semaine payé plein temps, dans un emploi qui peut être de ré-enseigner, ou de travailler dans un service administratif.