· 

Professeur, la reconversion est possible à tout âge


Après le discours profondément démoralisant du Conseiller Mobilité Carrière de son académie, elle ne s'imaginait pas, 12 mois après avoir contacté notre association, être recrutée par une association en mise à disposition ! 

 

C'est ce qu'elle nous raconte...

 

Brigitte, 56 ans - professeur de Lettres devenue responsable pédagogique à l’Ecole de la 2e Chance (E2C) - 30 ans d’ancienneté

 

E
N
S
E
I
G
N
A
N
T

 

 

Motivations

 

 

 

 

Un métier qui me passionnait, grâce à mes anciens enseignants.

Envie de transmettre ma passion de la littérature et de la grammaire, en aidant les élèves en difficulté.

 

Fonctions

 

 

 

D’abord surveillante d’externat puis MA de Lettres.

Professeur depuis 29 ans en collège et lycée.

MAD à l’E2C pendant 3 ans comme Cadre Pédagogique.

 

Compétences développées

S

La maîtrise de ma discipline.

La connaissance des TICE.

SF

Conduire des projets en équipe de grande envergure en valorisant les élèves.

Réaliser des partenariats extérieurs.

SE

Avoir le sens des relations humaines.

Etre autonome, créative, réactive.

Savoir organiser, négocier, s’adapter.

Savoir se remettre en question.

 

E
T

 

Déclics

Vers mes 40 ans, car une carrière d’enseignant c’est répétitif, c’est long.

Dans l’enseignement, j’avais le sentiment d’être infantilisée par l’administration : c’est très pesant.

Mais je n’ai pas trouvé l’écoute nécessaire. J’ai alors pris le temps de mûrir mon projet

Freins, peurs

Je préférais rester fonctionnaire.

Je voulais rester travailler près de chez moi (20 km maxi).

J’ai associé mon mari et mes enfants à ma réflexion.

Démarches

J’ai pesé les avantages et les inconvénients que suppose un changement professionnel.

J’ai repris une formation que j’ai financée moi-même.

Je ne voulais pas devenir chef d’établissement ni inspecteur car ce sont des métiers ingrats, avec beaucoup de travail administratif, de dossiers à gérer.

J’ai contacté mon rectorat pour ma mobilité et ils m’ont dit de trouver moi-même la structure qui accepterait de m’employer en détachement, et ne m'ont pas du tout aidée.

 

J’ai trouvé par hasard sur le web l’association Aide aux Profs, qui a analysé mes compétences dans un pré-bilan, et m’a mise en contact avec des professionnels des métiers qui m’intéressaient.

 

 

A




P




R




E




S




?

Recrutement

 

 

 

 

 

Entre mon envie de changer et la réussite de mon objectif, il s’est passé 2 ans. L’accompagnement par Aide aux Profs a duré 13 mois.

J’ai réussi mon projet à l’âge de 53 ans.

Fonctions

 

 

 

 

 

 

 

Cadre pédagogique auprès de jeunes en perte de repères scolaires. Je suis leur référente pour l’animation et le suivi de leur projet professionnel.

Me rendre dans des entreprises rencontrer les professionnels.

Participer aux réunions de travail, de mise en réseau à l’échelle de la région et de la France.

Je travaille 38h30 à 40h/semaine avec 6 semaines de congés par an.

Compétences

TSF

 

Mon aptitude à transmettre des savoirs, mais de manière plus dynamique.

Ma capacité d’adaptation

 

DVP

La communication, en participant à des interviews pour différents médias.

J’ai beaucoup gagné en autonomie.

J’ai gagné en autonomie car la direction me valorise, me fait confiance.

Regrets

J’aurais voulu que ça se passe très vite dès le moment où je me suis sentie prête à changer.

De ne pas avoir réalisé cette reconversion plus tôt dans ma carrière, car j’ai enfin connu ce qu’est le travail en équipe, où chacun est attentif aux autres.

Erreurs à éviter

Douter de ses propres compétences alors que nous en développons beaucoup dans notre pratique d’enseignant.

Ne pas foncer sans réfléchir, et ne pas rester seul car le découragement survient très vite : il est très important de se faire accompagner dans un tel changement.

Ne pas associer son conjoint et ses enfants dans son projet de changement est une erreur, car cela peut se traduire par un déménagement, donc une perte d’emploi pour le conjoint, et des amis proches pour les enfants.

 


Écrire commentaire

Commentaires: 0