· 

Professeur devenu Responsable de Formations


Chaque professeur a acquis suffisamment de compétences transférables pour devenir Conseiller en Formation ou Responsable de Formation. Le reste réside dans ses savoir-être à bien préparer ses candidatures pour réussir l'entretien de recrutement !

 

Stéphane est l'un d'entre eux et vous fait part de son expérience:

 

Stéphane, 36 ans - professeur de mathématiques devenu responsable de formation au CNED - 12 ans d’ancienneté dans l’enseignement

 

 

 

 

Motivations

 

 

 

Je n’avais pas une vocation très forte. Après une maîtrise de mathématiques, j’ai eu naturellement envie d’enseigner.

J’ai préparé et obtenu mon Capes de Mathématiques en 1999.

 

Fonctions

 

 

J’ai d’abord enseigné les mathématiques 1 an en lycée puis 3 ans en collège de type Zone d’Education Prioritaire (ZEP), de la 6e à la 3e.

 

Compétences développées

S

Mathématiques, informatique (programmation et maîtrise de différents logiciels), physique.

SF

Gérer un groupe.

Travailler en équipe.

SE

Réagir rapidement à une situation donnée.

Garder mon calme en toutes circonstances.

Etre attentif aux autres.

 

E
T

 

Déclics

Dans ma 3e année d’enseignement, mon quotidien est devenu complexe à gérer car je travaillais sur deux établissements, avec 1h de trajet par jour. J’avais l’impression que les élèves ne me prenaient pas au sérieux, ne s’intéressaient pas à ce que j’enseignais, et que je travaillais pour rien. J’ai vite ressenti cette impression d’inutilité dans mon métier

Comme je ressentais un manque de reconnaissance dans mon métier, que mon grade de certifié ne me permettait pas de tenter le concours d’inspecteur, et que je ne souhaitais pas devenir chef d’établissement, j’ai commencé à réfléchir à autre chose.

Freins, peurs

Aucun, car j’étais très perfectionniste dans mon approche, je voulais que tout fonctionne bien à chaque cours. J’avais demandé une mutation pour devenir Titulaire sur Zone de Remplacement (TZR) que je n’ai pas obtenue, et c’est pour cette raison que je me suis décidé à tenter autre chose.

Démarches

J’ai commencé à prospecter ce que je pouvais faire d’autre et j’ai vu cette annonce du CNED au BOEN pour un mi-temps, à laquelle j’ai postulé. J’ai parlé à mon inspecteur de mon projet, mais je me suis débrouillé seul dans cette démarche.

Il m’a fallu 18 mois pour réussir mon projet de mobilité. Si je n’avais pas réussi si vite, je serais peut-être allé travailler dans le privé.

 

 

 

 

A




P




R




E




S




?

Recrutement

 

 

 

 

 

A partir de ma 4e année d’enseignement j’ai été recruté à ½ temps au CNED tout enseignant encore à ½ temps, je l’ai su mi-août.

L’année suivante, j’ai été recruté à plein temps au CNED comme Responsable de Formations en Mathématiques, pour un contrat de 3 ans renouvelable.

Je travaille environ 37h30 et j’ai 51 jours de congés.

Fonctions

 

 

 

 

 

 

 

Responsable de Formations en Mathématiques.

J’assure la rédaction et le suivi des formations papier et Internet, et je suis référent pour les professeurs correcteurs en mathématiques.

Le collège du CNED diffuse ses contenus à plus de 20 000 élèves dans le monde entier, c’est une grande responsabilité.

Je gère le suivi pédagogique, et je contribue au développement de différents projets plurimédia.

Je travaille en équipe, avec une culture de gestion de projet, j’ai vraiment eu beaucoup de chance en décrochant ce poste qui répondait parfaitement à mes aspirations.

J’ai beaucoup gagné en autonomie, en créativité, je ressens une plus grande liberté pédagogique.

 

Compétences

TSF

Ma maîtrise des TICE et de la programmation en informatique.

Travail en groupe, gestion de projet.

DVP

Elles sont énormes, très diversifiées :

Connaissance de la Formation Ouverte A Distance (FOAD), des services en ligne, du tutorat, apprentissage de logiciels graphiques et réalisation d’applications interactives en ligne.

Je suis devenu dynamique, motivé, confiant dans mes compétences.

Regrets

 

Les possibilités de carrière au CNED sont très difficiles à entrevoir, mais dans l’enseignement je pouvais seulement devenir chef d’établissement.

Je n’ai aucun regret du métier d’enseignant face aux élèves. Je préfère travailler en équipe sur des projets variés.

Erreurs à éviter

 

J’ai cotoyé plus de 50% de professeurs qui se morfondaient dans leur métier, se plaignant des conditions de travail, n’arrivant pas du coup à se projeter dans autre chose. De plus, ils ne savent pas faire un CV ni une lettre de motivation.

 

Il faut être bien conseillé, aller voir ceux qui maîtrisent bien les textes, les possibilités de faire autre chose, rencontrer des enseignants qui ont réalisé une reconversion.

 

C'est justement ce que j'ai apprécié avec Aide aux Profs/Après Prof.

 


Écrire commentaire

Commentaires: 0