· 

Professeur des écoles et éditeur, c'est possible !


Avec une association loi 1901, de nombreuses activités sont possibles. Etre bénévole, c'est une forme de seconde carrière au service des autres, où l'on élargit considérablement le champ de ses compétences, tout en se donnant la possibilité, à moyen terme, d'en vivre en sortant du bénévolat et en devenant intervenant pour l'association, dès lors que le nouveau Bureau l'accepte.

 

C'est tout un projet de vie à organiser, avec la joie de faire des rencontres, de travailler en équipe, et de s'investir dans sa passion. Un projet associatif que beaucoup conservent une fois à la retraite.

 

Après Prof apprend à ses adhérents comment bien concevoir ses statuts et définir son activité pour qu'elle dure, en adhésion ENTREPRENDRE.

 

Patrick, 54 ans - professeur des écoles et éditeur -

34 ans d’ancienneté dans l’enseignement

 

E
N
S
E
I
G
N
A
N
T

 

 

Motivations

 

 

 

 

 

Originaire du Maroc, j’ai aussi connu la guerre d’Algérie et ai assisté à des assassinats d’enfants, ça m’a traumatisé. Du coup, mon intérêt s’est orienté vers le monde de l’enfance, et même si j’ai été un très mauvais élève à l’école, je voulais être animateur. Après le Bac, mon choix s’est orienté naturellement vers le concours de l’Ecole Normale d’Instituteurs.

 

Fonctions

 

 

J’ai été instituteur puis professeur des écoles, en écoles primaires, et depuis 10 ans je suis remplaçant, en brigade Zone d’Intervention Localisée (ZIL). Je remplace les enseignants en congé maladie de courte durée, ou en congé maternité.

 

Compétences développées

S

Une polyvalence de savoirs puisque j’enseigne toutes les disciplines.

SF

Savoir bien écrire. Savoir jardiner aussi, en raison des nombreux projets pédagogiques réalisés avec les élèves.

Savoir mener des projets en équipe.

SE

Savoir s’ouvrir aux autres, être curieux d’esprit, créatif, à l’écoute des enfants, patient.

 

E
T

 

Reconnaissance dans le métier

Il n’y en a pas du tout, même par rapport aux débuts dans le métier. Le statut de professeur des écoles n’est pas reconnu. En ville, nous sommes confrontés à plus de situations conflictuelles, car les parents pensent connaître plus de choses que nous, et nous donnent des conseils en pédagogie… J’aimerais que l’EN reconnaisse mieux le travail des enseignants, pour changer la vision qu’ont les gens de notre métier.

Ce que vous appréciez dans votre métier

J’aime le contact avec les enfants, leur spontanéité, leur curiosité.

Devenir chef d’établissement ou inspecteur, vous y pensez ?

Oh là là… pour rien au monde ! C’est très dur. Je tiens à garder ma liberté, je ne pourrais pas y renoncer. J’ai eu à assumer lors de mes remplacements des responsabilités de directeur d’école, c’est beaucoup de travail entre les relations avec les parents, la mairie, la hiérarchie, les réunions d’équipe…

 

A




 

 

C

 

 

O

 

 

T

 

 

E

 



?

Activité parallèle

 

J’ai créé en 2009 une maison d’édition associative.

 

Nous sommes depuis sept personnes dans l’association en nous répartissant les différentes tâches.

J’écris depuis l’âge de 15 ans, de la poésie, et j’ai publié deux livres en 1996 puis en 1998. Créer une maison d’édition, c’est faire aboutir une passion des livres, pour mettre chaque auteur au premier plan, en lui apportant au maximum le fruit de son travail, contrairement à l’édition classique.

 

En faire un métier, est-ce envisageable ?

Pourquoi pas, mais cela n’a pas été mon objectif. Actuellement, j’y travaille environ 30h par semaine en plus de mon emploi principal.

Compétences utiles

SF

De la communication, dans les salons, sur le web. Je me forme sur le tas. Savoir bien écrire.

 

SE

Beaucoup de relationnel, de contacts.

Quels conseils pour devenir éditeur ?

 

Ne pas hésiter à se lancer. Il faut aussi réaliser des formations aux métiers du livre, et être plusieurs dès le départ.

Erreurs à éviter

 

Prendre ses précautions, car sur Internet, les gens ne sont pas toujours sérieux.

Faire attention à ne pas s’isoler et tomber dans l’individualisme.


Écrire commentaire

Commentaires: 0