Faut-il parler de reconversion, ou d'évolution professionnelle ?


Les deux termes semblent synonymes, et pourtant...

 

La reconversion désigne le changement d'activité, de profession, supposant une formation différente et une adaptation à ces changements. Elle peut signifier aussi le retour à une situation initiale, une activité antérieure. Le terme de "reconversion" est chargé négativement de sentiment d'échec, on l'emploie dans le cadre de Plan Social d'Entreprise, de restructuration administrative.

 

L'évolution professionnelle est chargée positivement, car facteur de nouvel emploi, de progression en missions et responsabilités, et donc de revenus.

 

Elle suppose une transformation de la personne, à travers la formation continue notamment, qui la rend alors opérationnelle dans le secteur d'activité qui l'attire.  Cette transformation s'effectue dans une dynamique de changement, vecteur de bien-être pour la personne, et facteur d'une meilleure productivité pour la structure qui l'emploie ou qu'elle décide de créer.

 

Ce n'est pas un hasard si la réforme du Compte Personnel de Formation (CPF)  a créé la prestation de Conseil en Evolution Professionnelle (CEP) plutôt que de parler de Conseil en Reconversion.

 

Didier COZIN, ancien enseignant et expert sur le DIF, vous explique le CPF.

 



Pour connaître vos droits au CPF, consultez ce nouveau portail mis en place par la Ministère du Travail, de l'Emploi, de la Formation Professionnelle et du Dialogue Social.