Tout professeur rencontrant des difficultés professionnelles ponctuelles ou durables, ou ne trouvant plus d'intérêt dans ses pratiques professionnelles par ennui, routine, s'interroge sur sa pérennité dans ce métier.

 

C'est tout-à-fait normal de vous poser la question, ne culpabilisez surtout pas, vous n'avez qu'une vie !

 

L'important est de pouvoir vous projeter vers autre chose, en prenant le temps d'analyser ce qui ne va plus dans votre métier, ce que vous pourriez faire d'autre, ce qui va peut-être impliquer un changement de lieu de vie, de salaire (en plus ou en moins), de congés (seuls les professeurs ont autant de congés, même s'ils en passent une partie à travailler), et d'horaires de travail fixes.

 

Une vie active jusqu'à la réforme des retraites de 2003, c'était 37.5 années. Depuis la réforme des retraites de 2013, une vie active est de 41.5 années à 44 années selon la date d'entrée dans la vie active. Il est donc important de se projeter dans un changement professionnel qui peut se réaliser soit au sein de l'Education nationale où les possibilités sont très diversifiées, soit à l'extérieur, où les possibilités sont également multiples, et nécessitent une nouvelle formation, avec des changements plus importants sur le plan personnel et financier.

 

Vous découvrirez dans nos rubriques en quoi les compétences développées dans l'enseignement vous rendront employable vers d'autres métiers, sans reprendre nécessairement une formation.

 

Aujourd'hui, le plus important, c'est votre expérience professionnelle, et toutes ces compétences transférables que vous avez su développer. Ce que les média appellent désormais les softskills. Vos savoir-être.

 

APRES PROF n'accompagne plus les mobilités internes des professeurs, ce que nous avions fait du temps d'AIDE AUX PROFS. Si vous souhaitez vous orienter vers une mise à disposition, un détachement dans ou en-dehors de l'éducation nationale, un poste adapté, que vous êtes en souffrance au travail, que vous ayez besoin de faire lever une nécessité de service qui vous affecte quelle qu'ait été votre demande, notre association ne s'en occupe plus depuis le 7 juillet 2016. Inutile de nous contacter à cet effet. En 2018-2019 nous formerons des Conseillers en Mobilité Professionnelle avec nos méthodes et nos outils, pour constituer un réseau au moins en métropole. Vous pourrez vous adresser à ces anciens professeurs dès la fin de la 1re session, prévue d'ici janvier 2019.

 

En effet, nous nous concentrons sur ces seuls projets:

 

- cumul d'activité accessoire, entreprise ou autre. Cette forme de seconde carrière temporaire à l'avantage de vous éviter de vous mettre en difficulté financière, en gardant votre emploi de professeur. Il est difficile de remplacer un salaire de professeur avant 3 ans au moins.

 

- disponibilité pour travailler dans le privé. Nous commençons à explorer ce champ étant donné que le taux de chômage des cadres s'est réduit depuis quelques années en France.

 

- démission pour création d'entreprise ou tout autre projet. Nous vous conseillons de prévoir a minima une réserve  de 30.000 € hors Indemnité de Départ Volontaire si vous souhaitez que votre projet réussisse, car la première année d'activité d'une entreprise est difficile: on investit du temps, on dépense ses économies en les ajustant le mieux possible, on tisse son réseau de contacts, on constitue peu à peu sa clientèle. Internet a amplifié la concurrence dans tous les domaines, prenez compte de cet aspect. Il vous faudra dans certaines activités un bon site web et surtout un excellent référencement. Le portail APRES PROF si vous avez fait partie de nos adhérents, peut être un bon moyen de démarrer pour votre promotion sur le web.