Le taux de suicide(s) des enseignants serait de 5.85 pour 100.000 d'après l'Education nationale pour 2018-2019


Le 6 novembre après un CHSCT MEN, une opération "vérité et transparence" de la part de l'Education nationale a eu lieu, enfin, après des décennies d'omerta sur la question: 58 suicides dans l'Education nationale en 2018-2019, soit un taux de 5.85 sur 100.000 agents, nettement inférieur aux estimations de l'Insee en 2002. Un chiffre étonnant pour une administration de près de 900.000 personnes, en regard des statistiques de suicides d'autres corps de la fonction publique.

 

Mais qu'en est-il de l'historique des statistiques des suicides dans l'Education nationale depuis 2002 ? Car en publiant ces chiffres de 2018-2019, l'Education nationale prouve qu'elle dispose bien de cette statistique.

 

L'évolution des suicides dans l'Education nationale depuis 2002 serait fort intéressante à connaître, pour évaluer si la variation des suicides est une conséquence ou non des réformes conduites, certaines plus anxiogènes que d'autres.

 

OUEST-FRANCE   NOTRE ANALYSE

 

LE FIGARO   LE PARISIEN    CHALLENGES   NOUVELOBS   PARIS MATCH  FRANCE INFO   RTL


Depuis 2006 notre association agit  en prévention du métier de professeur. Il nous paraît plus important d'informer les étudiants et les salariés aspirant à ce métier qu'il peut devenir rapidement éprouvant psychologiquement, pour éviter aux hypersensibles et aux personnalités fragiles de subir une dépression qui peut se terminer en tentative de suicide avec un risque mortel.

 

Depuis octobre 2013 nous attirons l'attention sur un mode de management trop anxiogène au sein de l'Education nationale, perpétré par certains (quelques milliers quand même d'après les 16.000 témoignages qui nous sont parvenus depuis 13 ans) des IEN, IA-IPR, chefs d'établissement, mais aussi conseillers pédagogiques, qui ont confondu "autorité" et "autoritarisme", et font des dégâts psychologiques qui conduisent un nombre incalculable de professeurs vers le découragement, la perte de confiance et d'estime de soi, parfois la dépression ou le burn-out.

 

Les professeurs ne méritent pas un tel mode de management. Cette année 2019, c'est nouveau, nous sommes aussi contactés par des chefs d'établissement et des IA-IPR en burn-out qui nous disent être surchargés de tâches par leur hiérarchie, qui n'entend pas leur souffrance, qui leur demande de respecter le contrat de soumission absolue et de loyauté qui conditionne le mode de management actuel qui s'est progressivement durci depuis 20 ans.

 

Le quotidien annuel de l'Education nationale, variable selon les académies, est fait de plaintes pour harcèlement "contre X", avec 80% des procès au T.A gagnés par l'Education nationale, tandis que ceux gagnés par les professeurs les desserviront s'ils veulent ensuite évoluer professionnellement.

 

Alors, cette GRH de proximité qui se déploie dans les académies en 2019-2020, que va-t-elle réellement produire si le mode de management ne change pas ? Si les professeurs sont toujours considérés comme des exécutants qui n'ont pas voix au chapitre comme pour la réforme du lycée qui leur a été imposée ?

 

Il est impossible de dire quelle est la part du "professionnel" et du "personnel" dans le cas d'un suicide, quelle que soit la profession exercée par la personne. 

 

Enseigner au 21e siècle est complexe, car de nombreux facteurs sont source de tensions, qu'il s'agisse des rapports élèves/professeurs, professeurs/parents d'élèves, professeurs entre eux, professeurs/chef d'établissement, professeurs/inspecteurs, professeurs/administration.

 

Professeur est un métier de relations humaines, qui exige beaucoup d'investissement personnel, beaucoup de qualités d'écoute et de patience, beaucoup d'énergie au quotidien et de bonne humeur, de positivité, de savoir se déconnecter, savoir relâcher ses tensions internes, savoir gérer son stress.

 

La prévention des méfaits de ce métier n'est pas assez pratiquée lors de la formation initiale, nous le regrettons. 

 

Alors nous avons décidé de tenir à jour toutes les tentatives de suicides et suicides de professeurs relayés par les média, car ils sont le reflet d'une profession où la souffrance peut devenir paroxysmique, où le professionnel et le personnel sont tellement imbriqués entre eux, qu'il est alors très difficile de déterminer quel a été le facteur déclencheur. Notre association constate toutefois que les suicides "dans les murs" sont de plus en plus fréquents, donc médiatisés, depuis une dizaine d'années. Comme si ceux qui atteignent ce cap avaient envie de bien montrer que c'est ce métier qui les a rendus si malheureux, et non pas "leurs problèmes personnels", même si les deux sont étroitement imbriqués.

 

Ce travail de recensement des suicides est un travail de mémoire, pour rendre hommage à tous ces professeurs tombés dans l'exercice de leur métier. Nous ne recensons pas les suicides des professeurs coupables de pédophilie, car nous estimons que cette conduite inadmissible et criminelle ne fait pas partie de la détresse enseignante. Ces personnes n'auraient pas dû devenir professeur, ils n'ont pas su être à la hauteur des missions et responsabilités qui leur ont été confiées.

 

Notre souhait pour les décennies à venir est que la GRH de proximité actuellement en expérimentation, ne soit pas un feu de paille, une expérimentation ponctuelle et stoppée faute de moyens au prochain ministre, mais bien un nouvel élan, une nouvelle donne, faite d'écoute, d'empathie, de compréhension, de soutien, d'accompagnement, réel, par des personnels qualifiés, et pas seulement au niveau des cellules RH: partout, chaque agent de tout service d'une académie, d'un établissement, doit se sentir responsable de la qualité des relations humaines qu'il établit avec les autres, et se montrer irréprochable dans la qualité de cette relation.

 

Selon un gros effort de vérité et de transparence de l'Education nationale qu'il faut saluer (qui réalise donc bien les statistiques des suicides, mais ne les publiait pas) à l'issue du CHSCTMEN du 06.11.2019, il y a eu 58 suicides de personnels d'enseignement en 2018-2019, dont 29 professeurs du 2nd degré et 13 professeurs des écoles. Il n'y aurait eu que 21 tentatives de suicides cette année-là.

 

Nous espérons que l'Education nationale accomplira ce devoir de vérité et de transparence tous les ans, et ce serait Byzance qu'elle publie les données des suicides de ces 10 dernières années pour établir un comparatif, et permettre d'évaluer s'il y a eu ou non aggravation du profond mal-être chez les professeurs.

 

Les témoignages qui nous parviennent depuis 13 ans sont malheureusement trop nombreux en harcèlements hiérarchiques, en mépris institutionnel, en autoritarisme/caporalisme de la part d'inspecteur imbus de leur pouvoir, et c'est pourquoi nous sommes si vigilants sur l'évolution de ce que deviendra la jeune GRH de proximité, après au moins 20 ans d'autoritarisme managérial.

 

Guide pratique utile pour les proches des personnes qui se sont suicidées :

Faire reconnaître un suicide comme accident du travail. Guide pratique pour les ayants-droits. (mai 2005).




Samedi 21 septembre 2019

 

Frédéric B., professeur de SVT en lycée, 57 ans, qui avait consulté un médecin du travail au Rectorat 5 jours avant, s'est suicidé le 21 septembre 2019 à Valbonne dans les Alpes-Martimes, le même jour que Christine R. à Pantin, sans lien entre les deux.

 

Le département des Alpes-Maritimes ne compte qu'un seul médecin du travail pour des milliers d'enseignants.

 

A quoi servent les CHSCT ?

 

LIBERATION   OUEST-FRANCE

 

 


Samedi 21 septembre 2019, une directrice d'école à Pantin en Seine-saint-Denis (93) se suicide dans son école en laissant cette lettre pour informer des raisons de son geste. Cette fois, la communication de son académie ne pourra pas être "elle avait des problèmes personnels".

 

AIDE AUX PROFS s'interroge, face à de tels faits, et ce qui est relaté, sur la mise en place de la GRH de proximité dans cette grande académie qu'est Créteil, où les nécessités de service font qu'une affectation est souvent un point de non retour pendant plus de 15 ans (départements 93, 94, 77 notamment). L'académie de Versailles est aussi concernée avec le département du 92 dont il est très difficile de ressortir une fois affecté pour les professeurs des écoles. Les nécessités de service concernent les demandes de mi-temps, temps partiel, détachement, disponibilité, et même démission avec IDV.

 

Le rôle de l'Education nationale dans cette réforme de la GRH doit être impérativement de former tous les membres de l'administration en catégories A, B, C, qu'ils soient en position hiérarchique ou non, à l'écoute, à l'empathie, au soutien des personnels au front et surchargés de travail. Et qui plus est, mal payés en regard de leur investissement.

 

Tout montre ici que quelques circulaires n'effaceront pas le malaise qu'une profession de près d'un million de personnes ressent depuis plus de 20 ans.

 

Ces média en ont parlé:

L'OBS - LIBERATION - LE MONDE - LE FIGARO  - ACTU-ORANGE - L'HUMANITE - 20 MINUTES -

 

SUD-OUEST - LE JDD - EUROPE 1 - LCI - FRANCE TV INFO - BFMTV - LE PARISIEN -

 

L'INSTIT HUMEURS - etc.

 

Télécharger
Le suicide d'une directrice d'école, un 21 septembre 2019
21.09.2019_Suicide_Directrice_Ecole.pdf
Document Adobe Acrobat 173.7 KB

Mi-Septembre 2019, une professeure des écoles de Fos-sur-Mer a tenté de mettre fin à ses jours. Les témoignages affluent sur le mode de management anxiogène en vigueur.

 

MARSACTU

 


Jeudi 12 septembre 2019 : une professeur des écoles s'est suicidée en lien avec sa situation de travail pénible, relate le SNUIPP qui a déposé une "alerte sociale pour exiger que l'administration ne laisse pas certaines pratiques managériales ou de pilotage se développer, et encore moins perdurer".

 

Le SNUIPP évoque "des situations d'excès d'autoritarisme, d'humiliations et de pressions professionnelles, de gestion de la relation hiérarchique dans certaines circonscriptions (qui) sont intolérables". VOIR ICI.

 

Cette alerte sociale court du 23.09.2019 au 05.07.2020 et a été adressée au DASEN des Bouches-du-Rhône.

 

La GRH de proximité, visiblement, n'est pas encore parvenue jusque là. 

 


Laurent G., 52 ans, professeur de service et commercialisation au lycée professionnel hôtelier de Chamalières (Puy-de-Dôme), a mis fin à ses jours le lundi 9 septembre dernier à son domicile, laissant derrière lui une lettre dénonçant des conditions de travail insupportables. Son fils a depuis écrit au procureur de la République de Clermont-Ferrand pour obtenir l’ouverture d’une enquête.

 

Extrait d'un article paru sur MARIANNE

 

Relayé par LA MONTAGNE et par FR3 

 



Le 2 mai 2019, un instituteur de 32 ans de l'école Victor HUGO de Barrême (près de Digne) dans les Alpes de Haute Provence s'est suicidé 2 jours après une mise à pied de 4 mois par l'Education nationale.

 

Ses anciens collègues disent de lui: "Jean Pascal V., en charge de la section maternelle, était un bon professeur, respectable, attentionné, hyperactif. Toujours à l’affût des nouvelles évolutions culturelles, Il avait pris une part non négligeable dans le développement du numérique dans l’école. Il s’investissait énormément dans la vie du village : toujours partant pour une nouvelle animation : sortie carnaval, spectacle de l’école, fête de fin d’année, soirées jeux avec parents et enfants ...C’était un homme bon".

 

Article du Dauphiné

 

Article de Verdon Info.

 


Le 16 mars 2019 Jean W., 57 ans, professeur des écoles de l'école Flammarion d'Eaubonne dans le Val-d'Oise (95), se suicide par pendaison à un arbre en forêt, suite à une plainte à l’inspection académique d’une parente d’élève qui l’accusait d’avoir brutalisé son enfant. L’Inspection Académique avait convoqué l’enseignant, qui s’est suicidé avant de se rendre à l’entretien. 

 

Les faits que lui reprochait la parente d'élève

 

L'image qu'il laisse à ses collègues et ses élèves

 

Reportage Video BFMTV et article de L'OBS

 


Le 18 Février 2019 un professeur d'une quarantaine d'années du collège Victor-Hugo de Sète (Hérault, 34) a tenté de s'immoler pour des raisons inconnues. Il a été secouru rapidement mais est brûlé au 2e degré.

 

Les faits


Le 22 Janvier 2019 un professeur des écoles de l'Ecole Pierre-Mendès France à Beuzeville (Eure - 27) s'est suicidé pour des raisons qu'il reste à éclaircir.

 

Les faits


Le 17 Novembre 2018, Laurence D. enseignante de Lettres et Histoire-Géographie de 44 ans à Toulon en Lycée d'Enseignement Professionnel, se suicide.

 

Les faits


Fin août 2018, le Responsable des agents du lycée Jean-Moulin de Béziers dans l'Hérault (34) a été retrouvé pendu dans son logement de fonction.

 

C'est le 3e suicide depuis 8 ans dans ce lycée.

 

21 mars 2018, Cette professeure de 42 ans de Montdidier s’est suicidée en se jetant d’une falaise de Mers-les-bains.

cf article en PJ ci-dessous.

Télécharger
21.03.2018_Courrier-Picard.pdf
Document Adobe Acrobat 572.7 KB

Le 8 Février 2018, un professeur de Technologie de 37 ans du collège Maupassant de Limoges (Haute-Vienne) s’est suicidé sous le préau de son établissement.

cf article en PJ ci-dessous.

Télécharger
08.02.2018_La-Montagne_Le-Populaire-du-C
Document Adobe Acrobat 786.2 KB

 29 janvier 2018, un professeur de Sciences Physiques du Lycée Jean-Bodin de ( ?)  s’est suicidé en sautant d’un immeuble.

cf article en PJ ci-dessous.

Télécharger
30.01.2018_Forum_sur_web.pdf
Document Adobe Acrobat 423.1 KB

 5 décembre 2017, un professeur de Technologie du collège La Boétie de Sarlat-la-Canéda (Dordogne) a tenté de mettre fin à ses jours en se tailladant les veines.

cf article en PJ ci-dessous.

Télécharger
05.12.2017_France-Soir_France-Bleu.pdf
Document Adobe Acrobat 880.4 KB

22 mai 2017, une professeure des écoles stagiaire d’une quarantaine d’années, de l’ESPE de Livry-Gargan se suicide du haut d’un pont, dans la Seine.

cf article en PJ ci-dessous.

Télécharger
22.05.2017_Le-Parisien.pdf
Document Adobe Acrobat 857.1 KB

22 mars 2017, un professeur du collège Gaston-Baty de Pélussin dans la Loire (42) a tenté de se suicider avec des cachets. Cet établissement connaissait  alors de nombreuses tensions.

cf article en PJ ci-dessous.

Télécharger
22.03.2017_Le-Progres.pdf
Document Adobe Acrobat 548.8 KB

17 février 2017, le proviseur du Lycée Paul Painlevé d’Oyonnax (Ain) s’est suicidé dans son logement de fonction.

cf article en PJ ci-dessous.

Télécharger
17.02.2017_France-3_France-Info.pdf
Document Adobe Acrobat 363.7 KB

Début septembre 2016, un professeur de Mathématiques-Physiques d’un établissement de Saint-Laurent-du-Maroni en Guyane, se suicide.

cf article en PJ ci-dessous.

Télécharger
09.2016_Montray-Kreyol.pdf
Document Adobe Acrobat 564.3 KB

31 août 2016, un professeur de 51 ans a tenté de s’immoler par le feu au Lycée Val-de-Seine de Grand-Quevilly (Seine-Maritime) après une altercation avec son proviseur. 

cf article en PJ ci-dessous.

Télécharger
31.08.2016_France-Info_Paris-Normandie.p
Document Adobe Acrobat 1.1 MB

27 janvier 2016, un professeur stagiaire de Mathématiques de 27 ans du collège du quartier Croix-Daurade se suicide à Toulouse.

Sa famille évoque des conditions de travail devenues intolérables : insultes, élèves insolents et ingérables.

cf article en PJ ci-dessous.

Télécharger
27.01.2016_France-Bleu.pdf
Document Adobe Acrobat 1.2 MB

18 janvier 2016, un instituteur de 55 ans de l’école Joseph-L’Hermitte de Villeneuve-lès-Avignon (84) s’est suicidé chez lui.

cf article en PJ ci-dessous.

Télécharger
18.01.2016_Midi-Libre.pdf
Document Adobe Acrobat 560.6 KB

Le 2 juin 2015, un professeur de SVT de 50 ans de Gray (Haute-Saône) accusé par une ancienne élève d’avoir tenté de l’embrasser, se suicide, après avoir été convoqué par son proviseur une semaine avant.

cf article en PJ ci-dessous.

Télécharger
02.06.2015_LCI.pdf
Document Adobe Acrobat 551.1 KB

En décembre 2014, une professeure d’Histoire-Géographie de 52 ans des collèges Roland-Garros et Port-Lympia (Alpes-Maritimes) s’est suicidée en ingérant une substance hautement toxique.

cf article en PJ ci-dessous.

Télécharger
12.2014_Nice-Matin.pdf
Document Adobe Acrobat 684.4 KB

Début juin 2014, le proviseur-adjoint du lycée Jean Moulin de Béziers s’est suicidé.

cf article en PJ ci-dessous.

Télécharger
06.2014_Midi-Libre.pdf
Document Adobe Acrobat 746.1 KB

Le 10 décembre 2013, une professeure de Lettres-Histoire de 62 ans du Lycée professionnel Maurice-Viollette à Dreux a tenté de se suicider. Ses élèves l’avaient filmée en cours, elle n’avait pu le supporter.

cf article en PJ ci-dessous.

Télécharger
Automne-2013_L-Echo-Republicain.pdf
Document Adobe Acrobat 792.3 KB

Le 14 octobre 2013, une professeure de Lycée professionnel de Chinon s’est suicidée en se jetant sous un TGV à Joué-les-Tours (37). Elle avait été frappée par la mère d’un de ses élèves en plein cours. 

cf article en PJ ci-dessous.

Télécharger
14.10.2013_France-Bleu.pdf
Document Adobe Acrobat 880.2 KB

En octobre 2013 à Gien (Loiret), une enseignante de Lettres et d’Histoire a mis fin à ses jours.

cf article en PJ ci-dessous.  

Télécharger
Automne-2013_L-Echo-Republicain.pdf
Document Adobe Acrobat 792.3 KB

 1er septembre 2013, un professeur d’électronique de 55 ans du lycée Antonin-Artaud de Marseille (13e arr.) se suicide en laissant une lettre expliquant « son incompréhension face à l’évolution du métier ».

C'est l'un des rares suicides à avoir fait l'objet d'une reconnaissance par l'Education nationale comme imputable au travail.

cf articles en PJ ci-dessous.

Télécharger
01.09.2013_Differents_Media.pdf
Document Adobe Acrobat 1.3 MB

12 mai 2013, une professeure d’Espagnol de 44 ans se suicide près de Nice, par absorption massive d’une substance toxique, après avoir été convoquée par sa hiérarchie à l’inspection académique.

cf article en PJ ci-dessous.

Télécharger
12.05.2013_Nice-Matin.pdf
Document Adobe Acrobat 938.2 KB

Le 6 avril 2013, une professeure des écoles et directrice de 54 ans de l’école René-Rucklin de Belfort (90) s’est pendue dans la cage d’escaliers de son école.

cf article en PJ ci-dessous.

Télécharger
06.04.2013_Le-Republicain-Lorrain.pdf
Document Adobe Acrobat 845.3 KB

19 février 2013 : un jeune professeur de mathématiques se suicide à La Réunion en se jetant d'un pont, dans un établissement privé sous contrat d’association avec l’État. « Ce jeune enseignant s'est suicidé à la suite d'un entretien auquel il avait été convoqué par la direction de son établissement ».

cf article en PJ ci-dessous.

Télécharger
19.02.2013_Z-Infos-974.pdf
Document Adobe Acrobat 659.5 KB

Le 21 octobre 2012, une professeure d’économie-gestion de 48 ans du lycée professionnel Malraux de Béthune, s’est suicidée. Elle craignait de perdre son poste dans l’établissement à la rentrée suivante.

cf article en PJ ci-dessous.

Télécharger
21.10.2012_France-3.pdf
Document Adobe Acrobat 524.0 KB

17 septembre 2012, une enseignante de 53 ans, professeur de biotechnologie en Segpa au collège Louise-Michel de Villeneuve-Saint-Germain (Aisne) se pend dans sa salle de classe.

cf article en PJ ci-dessous.

 

Télécharger
17.12.2012_BFMTV.pdf
Document Adobe Acrobat 723.0 KB

6 septembre 2012, un professeur de 40 ans d’un lycée du Calvados se suicide. Ancien professeur des écoles, il était devenu enseignant en collège.

C’est l’un des rares cas de suicides d’enseignant reconnu par l’Education nationale comme « imputable au service ».

cf article en PJ ci-dessous.

Télécharger
06.09.2012_France-Info.pdf
Document Adobe Acrobat 917.4 KB

Le 20 janvier 2012, le Directeur de la section de Segpa du collège des Touleuses de Cergy (Val-d’Oise) s’est suicidé dans son appartement de fonction.

cf article en PJ ci-dessous.

Télécharger
20.01.2012_Le-Parisien.pdf
Document Adobe Acrobat 514.1 KB

13 octobre 2011 : une professeure de mathématiques de 44 ans s’est immolée dans la cour de son lycée de la Cité Scolaire Jean Moulin à Béziers (34). Ses collègues se rappellent d’une collègue « consciencieuse, compétente, aimant son travail et courageuse. »

cf article en PJ ci-dessous.

Télécharger
13.10.2011_Liberation.pdf
Document Adobe Acrobat 884.6 KB

11 août 2011, une jeune professeure des écoles stagiaire de l’école Joseph-Vallier en Isère se suicide à 29 ans. Elle évoquait ses difficultés professionnelles, son épuisement au travail, et une décision de l’administration de la licencier.

cf article en PJ ci-dessous.

Télécharger
11.08.2011_Le-Dauphine.pdf
Document Adobe Acrobat 751.2 KB

La nuit du 3 au 4 Juillet 2011, ce professeur d’EPS de 59 ans de Marseille (13) se suicide d’une balle dans la tête après avoir tué son ex-compagne d’une balle dans la poitrine.   

cf article en PJ ci-dessous.

Télécharger
04.07.2011_Europe-1.pdf
Document Adobe Acrobat 446.7 KB

1er mai 2011, un professeur de  33 ans de Technologie du collège Romain-Roland de Soyaux (Charente) s’est donné la mort.

cf article en PJ ci-dessous.

Télécharger
01.05.2011_Charente-Libre.pdf
Document Adobe Acrobat 1.1 MB

17 mars 2011 : un instituteur de 54 ans est découvert pendu dans sa classe de l’école du village de Dracé (Rhône). Il avait envoyé avant un mail où il expliquait son désespoir et son ras-le-bol professionnels. 

cf article en PJ ci-dessous.

Télécharger
19.03.2011_Le-Parisien.pdf
Document Adobe Acrobat 677.2 KB

 2 mars 2011, un enseignant de 27 ans, professeur en Menuiserie au Lycée Jean-Monnet à Montrouge, s’est pendu dans l’atelier du lycée. Il avait évoqué dans une lettre ses difficultés au travail. 

cf article en PJ ci-dessous.

Télécharger
05.03.2011_Le-Parisien.pdf
Document Adobe Acrobat 512.1 KB

11 février 2011, un professeur de 49 ans du lycée Charles-Tellier de Condé-sur-Noireau (Calvados) s’est suicidé. 

cf article en PJ ci-dessous.

Télécharger
11.02.2011_Le-Parisien.pdf
Document Adobe Acrobat 519.9 KB

30 avril 2010: un professeur d’EPS de 55 ans très apprécié des élèves et de ses collègues du collège Haut-de-Penoy dans la banlieue de Nancy, s’est tiré une balle dans la tête dans son collège, dans la salle des professeurs. 

cf article en PJ ci-dessous.

Télécharger
30.04.2010_Le-Parisien.pdf
Document Adobe Acrobat 956.2 KB

25 mars 2010, ce gestionnaire du collège de Saint-Amant-Roche-Savine (Puy-de-Dôme) de 62 ans se suicide dans son appartement de fonction. Il rencontrait de graves difficultés professionnelles.

cf article en PJ ci-dessous.

Télécharger
25.03.2010_Snasub-Fsu.pdf
Document Adobe Acrobat 304.3 KB

5 janvier 2010, une intendante de 58 ans du collège public Chaumeton de l’Union (Haute-Garonne) se pend dans sa salle de bains. Elle faisait l’objet d’une enquête administrative du Rectorat.  

cf article en PJ ci-dessous.

Télécharger
05.01.2010_La-Depeche.pdf
Document Adobe Acrobat 623.6 KB

6 octobre 2008, une professeure des écoles se suicide dans une salle du Groupe Scolaire Gambetta de Massy (Essonne).

cf article en PJ ci-dessous.

22 septembre 2008, une maître de conférences stagiaire en philosophie de 39 ans à l’université de Brest (Finistère) se suicide, en invoquant dans sa dernière lettre sa non-titularisation apprise la semaine d’avant .

cf article en PJ ci-dessous.

18/19 septembre 2008 : Un professeur de 38 ans d’un collège de Saint-Michel (Aisne) se suicide par pendaison chez lui quelques heures après avoir été placé brièvement en garde à vue à la suite d’une plainte d’un élève qui l’accusait de lui avoir donné un coup de poing, ce que l’enseignant avait toujours nié. Il se révèlera plus tard que l’élève avait menti. Celui-ci est condamné ensuite à 4 mois de prison avec sursis.

cf article en PJ ci-dessous.

Télécharger
18-19.09.2008_Le-Monde.pdf
Document Adobe Acrobat 698.7 KB

17 juillet 2008 : Un enseignant d’Histoire-Géographie est retrouvé pendu à un arbre dans un bois. Début juin, il avait organisé une sortie au cours de laquelle un car avait été percuté par un train sur un passage à niveau, causant la mort de sept collégiens et faisant 25 blessés.  Il ne s’en était pas remis psychologiquement. cf article en PJ ci-dessous.

7 mars 2008 : Un instituteur de 25 ans tente de se suicider à l’école avant les cours. Il s’est tailladé les veines et a absorbé un verre de déboucheur liquide. Un syndicat révèle qu’il devait être inspecté l’après-midi, et dénonce « l’abus d’autorité et le caporalisme de la hiérarchie. »

cf article en PJ ci-dessous.

4 mars 2008 : Une institutrice de 39 ans d’école maternelle en Gironde, enceinte, se suicide au terme de plusieurs mois de tensions avec l’équipe pédagogique, les services municipaux et des parents d’élèves. Elle avait dix ans d’enseignement.

cf article en PJ ci-dessous.

10 octobre 2007 : un professeur agrégé de Mathématiques de 51 ans, en collège de Cergy dans le Val-d’Oise, se suicide en avalant des médicaments. Il explique son geste par une lettre où il explique que sa demande de mutation avait été refusée. 

cf article en PJ ci-dessous.

8 janvier 2007, un professeur d’Economie-Gestion de 56 ans du Lycée Albert (Somme) a tenté de se suicider en se plantant un couteau dans l'abdomen. cf article ci-dessous.

Télécharger
10.01.2007_Le-Parisien.pdf
Document Adobe Acrobat 465.8 KB

2005-2006

2004-2005

2003-2004

2002-2003

2001-2002

7 septembre 2000, un professeur de Comptabilité de 34 ans se suicide par défenestration de sa salle de classe au Lycée professionnel Hélène-Boucher à Tremblay-en-France (Seine-Saint-Denis).

Cf article en PJ ci-dessous.

Télécharger
08.09.2000_Le-Parisien.pdf
Document Adobe Acrobat 456.8 KB

17 mars 2000, un instituteur de 41 ans de Jublains (Mayenne), pend ses deux enfants puis se pend à son tour dans sa maison. cf article du Télégramme du 20 mars 2000 ci-dessous.

Télécharger
20.03.2000_Le-Telegramme.pdf
Document Adobe Acrobat 545.5 KB

1998-1999

1997-1998

10 juin 1997, un professeur d’EPS de 50 ans est accusé d’attouchements par un élève du collège de Montmirail (Marne). Il se suicide d’une balle dans la tête. cf article du Parisien ci-dessous.

Télécharger
10.06.1997_Le-Parisien.pdf
Document Adobe Acrobat 464.1 KB

1995-1996