Quels sont les revenus des professeurs pendant leurs 44 ans de carrière ?


Les salaires des professeurs en France sont 2 à 3 fois moins importants qu'en Suisse, Luxembourg, Belgique, 2 fois moins importants qu'en Allemagne. Toutefois il faut aussi considérer le niveau de pouvoir d'achat dans ces pays. Y aller en touriste peut être un bon moyen, d'abord, de comparer.

 

La récente réforme des PPCR, si elle a pu satisfaire les professeurs des écoles et les professeurs certifiés, a pénalisé fortement les agrégés, puisque l'augmentation de salaire qu'ils ont obtenue est bien inférieure à celles de leurs collègues.

 

Les professeurs ont les primes les plus basses de tous les ministères, et leurs primes sont directement liées à des travaux supplémentaires effectifs. Ce qui n'est pas toujours le cas des primes des autres agents publics. Le professeur touche entre 5% (PE) et 10% de primes (collège et lycée) en plus de son traitement brut, moins qu'un agent de catégorie C qui a un niveau Brevet des collèges.

 

Ces 30 ans dernières années le professeur a perdu en pouvoir d'achat, et de 2009 à 2016 le gel du point d'indice de la fonction publique l'a beaucoup pénalisé.

 

Aujourd'hui le métier de professeur se rapproche peu à peu du SMIC en début de carrière. 1,2 SMIC alors qu'il y a 30 ans c'était nettement plus.  Les 5 premières années ça ne ressent pas trop du fait des primes réservées aux jeunes professeurs pour leur installation, et de primes liées aux parents qui ont des enfants à élever. De 6 à 15 ans d'enseignement, beaucoup de professeurs ont l'impression que leur salaire évolue peu en comparaison de bon nombre d'autres professions accessibles avec Bac+3 à Bac+5.

  

Comparativement, consultez la rémunération moyenne des métiers en France.

 

Le professeur ne bénéficie d'aucun avantage :

- pas de tickets restaurants

- pas de mutuelle financée, il la finance lui-même s'il en souhaite une

- pas de voiture de fonction

- pas de téléphone portable de fonction

- pas de logement de fonction

- pas de comité d'entreprise avec locations de vacances, ni de réductions sur des voyages

 

Le principal avantage ? 

- les congés scolaires qui sont ceux des élèves.

- la flexibilité du temps de travail, qui permet de travailler en partie chez soi (préparations de cours, correction de copies) et dans l'établissement, ce qui est plus facile pour les professeurs de collège et de lycée, car les professeurs des écoles ont des journées très remplies dans leurs écoles.

- une certaine sensation de liberté au travail, une fois en cours avec leurs élèves, puisqu'ils ne sont pas au quotidien dans une relation hiérarchique comme en milieu administratif, mais dans une relation humaine avec leur classe, leurs élèves, chargés de les intéresser, de faciliter leurs apprentissages.

 

Et la formation ?

- Le professeur attend entre 3 et 14 ans l'obtention d'un congé de formation professionnelle rémunéré (selon son académie), au bout duquel il devra redonner à l'Etat le triple de la durée qui lui aura été indemnisée.

- Le professeur peut chaque année demander à bénéficier d'une formation prévue dans le Plan Académique de Formation (PAF) conçu par la DAFPEN de son académie. Ces formations sont directement liées à l'exercice de son métier et ne sont pas certifiantes. Toutefois cela devrait changer avec la mise en oeuvre fin 2019 de l'application MonCompteFormation

 

Le principal avantage est que professeur est un métier intellectuel, d'éveil au sens critique et pour former les jeunes d'aujourd'hui pour qu'ils deviennent les actifs de demain. Un enjeu important, au coeur de la formation des générations à venir.

 

Echelles indiciaires de rémunération des professeurs



Primes des professeurs

Dans le 1er degré (merci au SNUIPP du 68 pour le document)

 

Dans le second degré (merci au Se-Unsa pour la page web)

 

Dans le supérieur (données 2017 BOEN)