Quitter l'école, pourquoi et comment ?


Nous avons conseillé plus de 15.500 professeurs à ce jour, de tous niveaux, de toutes disciplines, de toute la France et des Dom-Tom, et c'est le même constat qui ressort:

 

 - Des réformes à chaque changement de Ministre.

- Une accumulation de tâches, de plus en plus lourdes, avec de plus en plus de travail administratif.

- Une volonté de réduire les congés des professeurs, de les annualiser.

 

- Des publics qui ont bien changé avec l'arrivée du numérique et notamment du smartphone.

- Des incivilités nombreuses, qui rendent l'affectation aléatoire et parfois pénible au quotidien, surtout dans les établissements "siglés": ZUS, ZEP, RAR, ECLAIR, REP, REP+, PEP IV...

- Des agressions par les parents d'élèves, de plus en plus fréquentes

- Des perspectives de carrière peu diversifiées, à peine 6% des professeurs pourront exercer un autre métier

- Des mutations de plus en plus difficiles, du fait du manque croissant de professeurs, les professeurs des écoles sont les plus affectés.

- Des primes très réduites en regard de la charge de préparation de cours et de correction de copies, des conseils de classe, des entretiens avec les parents d'élèves, des réunions avec l'inspection, etc.

- Des chefs d'établissement pas toujours bienveillants d'après  les milliers de témoignages de professeurs en difficulté professionnelle reçus par Aide aux Profs de 2006 à 2016.

 

- Des déplacements parfois importants comme des VRP pour les TZR et les TRB et Brigades ZIL... tous ces professeurs qui remplacent à la journée ou à l'année, et font 100 à 1000 km par semaine 

 

Tous ces témoignages nous attristent car enseigner est en soi un beau métier pour la personne passionnée de sa discipline, et nous eu avons à coeur de 2006 à 2016 d'aider des professeurs à se remotiver, et d'autres à partir quand il ne leur était plus envisageable d'enseigner.

 

Nos témoignages vous interpelleront, nous les diffusons juste à titre de prévention.

 

Le rôle de notre association est juste d'informer, et de vous conseiller quand vous en éprouvez le besoin.

 


Pensez à consulter ces différentes sous-rubriques en fonction de votre situation. Vous y trouverez de nombreux conseils et témoignages:

 

- Les affectations pénibles - Le burnout - Les désillusions - Les élèves pénibles - le harcèlement

- la hiérarchie - le manque d'autorité - le manque de formation - le manque de valorisation

- la pénibilité au fil de l'âge - la précarisation salariale - le stress chronique - les suicides 

- la surcharge de tâches - les tensions parents-profs - la violence au travail

 

Si vous vous sentez en difficulté, évaluez ici votre situation.

 

Ensuite, pour toute aide personnalisée et surtout confidentielle, sans que votre hiérarchie en soit informée (cela se justifie dans les cas où vous n'avez pas de bonnes relations avec votre inspecteur ou votre chef d'établissement), contactez:

- l'une des personnes-ressources de notre réseau selon vos attentes et besoins en bien-être

- notre association en vue de démissionner avec ou sans IDV