PEPIN D'AIRACHE : suggérer des améliorations, agir pour une meilleure GRH


Depuis notre lancement sur le web en octobre 2006, plus de 16.000 témoignages de professeurs, de CPE, de chefs d'établissement et d'inspecteurs (plus rarement, IA-IPR en burn-out), nous sont parvenus pour attirer notre attention sur la dégradation de leurs conditions de travail, voire leurs souffrances professionnelles.

 

C'est ce qui a expliqué très vite notre présence dans les média, grâce au puissant soutien du Café Pédagogique pour lequel nous avons animé de 2006 à 2016 la rubrique "Seconde Carrière", tout en engageant de nombreux contacts avec les décideurs de l'Education nationale pour alerter sur les dysfonctionnements et proposer, préconiser, apporter des idées.

 

En 2007-2008 la Mission seconde carrière animée par Philippe Garnier et Didier Augeral nous a écoutés avec attention. Entre 2009 et 2012, Josette Théophile alors DGRH du MENESR nous a consacré plusieurs entretiens de 1h30 à 2h et a mis en oeuvre plus de 80% de nos propositions, une belle reconnaissance pour notre travail. En 2012-2013, les conseillers du Ministre Vincent Peillon nous ont permis de dénouer des situations complexes, et ont été très attentifs à nos propositions.

 

Entre 2014 et 2016, il y avait un désintérêt total pour les secondes carrières de la part des Ministres Benoît Hamon et Najat Vallaud-Belkacem à tel point que l'idv pour démission a été réduite de moitié, que la souffrance au travail a augmenté via la réforme du collège de 2015-2016, que les cas de burn-out des IA-IPR a augmenté, et que le nombre de Conseillers Mobilité Carrière (CMC) a été réduit, car cela ne faisait plus partie des priorités.

 

Depuis janvier 2016, via un premier contact sur Facebook et Linkedin avec Jean-Michel Blanquer alors Directeur du Groupe ESSEC, qui avait accepté d'intervenir à notre 3e colloque le 15 juin 2016, nous sommes heureux d'avoir constaté que de Grand Ministre est le premier à investir autant de moyens dans la GRH de proximité et dans une modification des comportements managériaux qui ont tant pesé depuis des décennies sur la perte d'attractivité du métier de professeur.

 

Nous restons toutefois vigilants sur ces questions de RH, car lorsque les ministres se succèdent, certaines réformes impulsées par les précédents sont parfois supprimées, mettant fin à de folles espérances

 

Investir dans la Gestion des Ressources Humaines, pour mobiliser l'attention de tous au quotidien, tous ceux en position hiérarchique, est une nécessité, une exigence que doit avoir notre système envers ces 1.3 million d'agents dont 0.86 million d'enseignants. Ce ne saurait être un investissement passager, en raison des 60% de départs en retraite d'ici 2045 qu'il va falloir remplacer.

 

Plus qu'hier et bien moins que demain, la question RH conditionnera le degré d'attractivité du métier de professeur. Nous allons y contribuer en redoublant de vigilance, d'un ministre à l'autre, sur les effets concrets, sur le terrain, des effets des réformes prises en ce sens.

 

PEPIN D'AIRACHE est pour ce faire une nouvelle marque (déposée à l'INPI) utilisée par AIDE AUX PROFS pour mettre en avant tous les dysfonctionnements RH qui nous remontent du terrain, de la part de tous ceux qui souhaitent nous en faire part, selon la possibilité qui leur en est donnée sur nos pages. PEPIN D'AIRACHE comprend aussi une chaîne You Tube en cours de conception.

 

Nous y émettrons des constats, des propositions constructives. Pour que ce système n'oublie pas que l'omerta ne peut plus exister dans notre époque numérique, et qu'il faut désormais proscrire tout ce qui peut nuire aux conditions de travail des professeurs, et aussi des agents d'administration. Taire ce qui dérange ceux qui agissent mal envers les autres n'est plus la méthode à appliquer, tellement elle a pu faire de mal aux professeurs et aux agents.

 

AIDE AUX PROFS fera ici oeuvre de transparence, et de vérité sur ce qui nous parvient. Les témoignages strictement anonymés de tout détail susceptible d'être identifié, seront intégrés dans nos analyses sur le fonctionnement global d'un système. Pour continuer, par notre apport en ligne, à alimenter la réflexion sur les bons comportements en management des personnes.

Dans cette nouvelle rubrique, vous pourrez contribuer à notre projet en fonction de votre positionnement actuel. Consultez l'une de ces 9 possibilités avant de déterminer laquelle vous correspond, avant de nous contacter, pour contribuer à notre action d'Aide aux Professeurs en France et dans tout pays francophone, puisque notre action peut aussi vous intéresser si vous êtes en Suisse, en Belgique, au Luxembourg, au Canada, dans un pays d'Afrique francophone,et dans tous les pays du monde qui ont au moins une école française.

 

1re possibilité:

Vous avez été voir votre référent RH de proximité en académie et vous n'en avez pas été satisfait ? C'est important de nous raconter comment s'est passé cet entretien, pour que nous puissions nous faire une bonne idée des académies voire des départements dans lesquels ça ne se passe pas bien, car nous pourrons en faire une recension tous les semestres au niveau du cabinet du Ministre, voire pour les média intéressés par notre action d'observateur attentif des effets, sur le terrain, des politiques publiques mises en oeuvre par l'Education nationale.

=> POUR TEMOIGNER

 

Votre témoignage sera anonymé et publié dans un ensemble d'autres témoignages, dans le cadre d'une analyse d'Aide aux Profs de la situation de votre académie en regard des réformes à l'oeuvre en matière de prévention des Risques Psycho-Sociaux (RPS) et de la réalité de l'établissement d'une Qualité de Vie au Travail (QVT).

 

2e possibilité:

Vous avez quitté sans notre aide l'Education nationale et vous exercez un autre métier dans le privé ? Vous avez créé votre activité, quel qu'en soit le statut, en ayant opté pour une disponibilité de droit ou pour convenances personnelles, ou pour une démission ?

Racontez-nous votre parcours, ce qui vous a incité(e) à quitter votre métier, ce qui a compliqué ou facilité votre départ, et ce que vous faites actuellement, et si vous pensez revenir un jour enseigner, ou si c'est vraiment définitif.

=> POUR TEMOIGNER

 

3e possibilité:

Vous êtes enseignant-chercheur et vous vous intéressez à notre action unique en France et sur le web, notre dispositif ayant été précurseur sur la problématique des secondes carrières des professeurs qui n'intéressait pas du tout en 2006 l'Education nationale et qui peine encore à la mobiliser, elle qui a tant de mal à attirer des professeurs pour les garder le plus longtemps possible.

Vous pouvez nous proposer d'intervenir dans l'un de vos colloques par une conférence, une intervention, ou nous associer à vos recherches pour y rédiger un article, un chapitre...

=> POUR NOUS CONTACTER

 

4e possibilité:

Vous êtes personnel de direction, ou d'inspection, ou d'administration, et vous aussi vous subissez ce système managérial qui vous a peut-être conduit au burn-out ou vous pousse de plus en plus à mettre en oeuvre des réformes que vous désapprouvez, mais sur lesquelles vous êtes forcé(e) de vous taire, loyauté oblige.

Alors Aide aux Profs vous ouvre la possibilité de témoigner de manière anonyme, dans un esprit constructif: émettre vos propositions d'amélioration des procédures que vous ne supportez plus, ces injonctions qui vous pourrissent la vie tout au long de l'année, et que vous aimeriez tant voir se simplifier.

=> POUR TEMOIGNER 

 

5e possibilité:

Vous avez des propositions à faire pour que ce système avance vers toujours plus de bien-être au travail, et vous avez envie de le dire au plus grand nombre par la voie d'une association comme la nôtre. Ce peut-être à visage découvert ou de manière anonyme, comme cela vous sied. Il est important dans cette possibilité d'émettre un article réparti en 3 temps:

- ce qui dysfonctionne selon vous, précisément, dans le cadre de vos fonctions, ou selon vos observations

- les propositions que vous émettez, dans un esprit constructif

- les moyens qu'il vous semble possibles de mettre en oeuvre pour que vos idées puissent se concrétiser à l'échelle locale, académique, nationale

=> POUR CONTRIBUER

 

6e possibilité:

Vous êtes journaliste, vous avez besoin de témoignages et d'analyses de la part d'un membre de notre équipe, dont les membres agissent  la fois pour aider à devenir professeur, aider à être un professeur heureux, ou pour quitter ce métier vers d'autres horizons. Grâce à nos capacités respectives d'analyse et d'historique des politiques publiques en matière de GRH, de prévention des RPS et de QVT dans l'Education nationale, nous pourrons vous apporter un point de vue disruptif dans le tour de table des experts en différents domaines que vous invitez lors de vos émissions de radio ou de télévision.

 

AIDE AUX PROFS vous le savez est très réactive à toute proposition d'interview, de reportage, de fourniture de témoignages, de chiffres, d'analyses, chaque fois que cela nous est possible, nous le faisons pour vous faciliter la tâche, car nous savons que votre métier exige une forte réactivité, lui aussi.

=> CONTACTEZ-NOUS

 

7e possibilité:

Vous représentez une institution ou une entreprise publique ou privée au sein d'un pays francophone, parmi ceux cités en préambule de cet article, ou d'un pays de toute autre langue, intéressé par notre action, et vous serez alors en mesure de traduire nos propos (car notre expert n'est pas bilingue).

 

Vous pouvez alors nous contacter pour toute invitation à vous rencontrer pour tout projet d'ingénierie pédagogique, d'ingénierie de formation, de conseil en formation, de e-learning et de e-doing au sein duquel nous pourrions contribuer comme partenaire, avec un ou certains membres de notre équipe comme consultants.

=> CONTACTEZ-NOUS

 

8e possibilité:

Vous êtes député ou sénateur, et vous souhaitez comme l'avait fait en 2011 le député Dominique LE MENER (UMP) nous auditionner pour nous associer à votre réflexion sur l'une des problématiques qui intéresse l'un de vos prochains rapports, et sur laquelle nous aurons certainement des idées à vous proposer.

 

Vous êtes membre du gouvernement, conseiller dans un cabinet, ou directeur d'administration, et notre travail de critique constructive, d'analyse étayée de préconisation, vous intéresse, et vous souhaitez nous associer à l'un de vos grands projets, ou nous proposer d'intervenir comme organisme extérieur.

Vous pouvez nous contacter ici également, et nous évaluerons ce que nous pouvons faire pour vous.

=> CONTACTEZ-NOUS

 

9e possibilité:

Vous êtes une personne morale et le degré de maîtrise de la conception de réseaux privatifs whaller qu'a mis en oeuvre Rémi Boyer depuis 5 ans (5.000 heures de pratique quotidienne) vous intéresse dans l'objectif de créer rapidement et efficacement le vôtre, pour vos salariés. 

 

La société WHALLER qui est notre principal soutien, en nous mettant à disposition des outils très performants et un portail principal pour notre dispositif, nous permet aussi de concevoir le(s) réseau(x) whaller de tous ceux qui feront appel à nos services. L'abonnement à l'outil auprès de la société whaller sera à prévoir en plus.

=> NOUS CONTACTER