FLEXIPROF, car la loi Dussopt apportera de la flexibilité aux mobilités des professeurs


Depuis le 1er août 2019 le Conseil Constitutionnel a validé sans réserve le projet de loi de transformation de la fonction publique appelé aussi Loi DUSSOPT.

 

Nous allons pénétrer dans la possibilité de venir et de repartir facilement du métier de professeur ou d'y rester sans forcément s'y engager par un concours, mais par contrat renouvelable: une vraie flexibilité des parcours professionnels va normalement devenir possible. 

 

Pour cette raison, nous avons créé un axe "FLEXIPROF" au sein de notre dispositif, pour conseiller à ceux qui souhaitent devenir professeur, de commencer par exercer ce métier par contrat avant de tenter un quelconque concours. En effet, les fonctionnaires attendent 5 à 15 ans selon leurs académie d'affectation avant d'obtenir leur mutation dans leur région d'origine, et leur progression salariale sur 44 ans de vie active leur fait à peine doubler leur salaire.

 

FLEXIPROF, c'est selon nous la possibilité en cours d'une carrière de professeur, d'être libre d'aller travailler à tout moment de l'année, avec le préavis de 3 mois qu'a institué la loi du 3 août 2009, puis de décider ou non de revenir, et de réaliser ainsi des expériences diversifiées, dans un parcours moins statique et donc moins sclérosant professionnellement pour les professeurs qui le souhaiteront.

 

Car les professeurs devenus fonctionnaires doivent se contenter de réaliser leur mobilité 1 jour sur 365: le 1er septembre seulement. En-dehors, leur académie invoque fréquemment une "nécessité de service" pour les empêcher de quitter leurs élèves en cours d'années scolaire.

 

Aussi, notre dispositif publiera progressivement pour ses adhérents, au sein de son portail privatif, des tableaux de liens départementaux pour vous permettre de mieux connaître les quelques 1.200 structures de l'Etat dont on ne vous parle jamais (vous en connaissez tout au plus une trentaine...), et qui proposent des postes en détachement hors enseignement, des postes en Mise à Disposition (MAD), en CDD et CDI pour ceux qui veulent se mettre en disponibilité tout en travaillant pour l'Etat.

 

Vous découvrirez aussi progressivement dans les tableaux que nous concevons au fil des mois les coordonnées des 1.500 entreprises dont l'Etat est actionnaire majoritaire, dans tous les départements, votre statut d'agent public vous offrant de bonnes chances d'y être recruté, dès lors que votre profil de compétences plaît au recruteur.

 

Ce sont ainsi près de 3.000 structures qui seront accessibles dans nos tableaux départementaux, vous permettant de connaître la ressource en secondes carrières pour professeurs et personnels administratifs la plus précise possible en France, dans les Dom et Tom. Cette mise en ligne est progressive et exhaustive, soyez patient(e)s, plusieurs tableaux sont déjà en ligne, bien documentés.

 

Tout professeur peut légitimement avoir envie de changer de métier, puisqu'une vie active dure maintenant près de 44 annuités, et que les pensions de retraite vont aller en diminuant dans les décennies à venir. 

 

C'est tout-à-fait normal de vous poser la question, ne culpabilisez surtout pas, vous n'avez qu'une vie !

 

Vous découvrirez dans les sphères de notre portail privatif si vous décidez de devenir adhérent(e), en quoi les compétences développées dans l'enseignement vous rendront employable vers d'autres métiers, sans reprendre nécessairement une formation. 

 

 


Prospectez directement dans votre département dans les structures de l'Etat et les associations agréées :

La conception de tous ces tableaux de prospection de postes, qui ont exigé des milliers d'heures de travail à nos bénévoles, relève des droits d'auteurs de notre association précisés icià consulter attentivement avant tout usage.

 

ACTUELLEMENT LES TABLEAUX DISPONIBLES EN LIGNE VOUS PERMETTENT DE PROSPECTER (14 tableaux départementaux thématiques nous restent à concevoir durant l'été 2019, ils seront mis en ligne sur notre portail privatif pour nos adhérents en option FLEXIPROF).

Le total des structures de l'Etat que vous pourrez apprendre à connaître sera d'environ 3.000.