· 

Professeur certifié, tiendra-t-elle jusqu'à ses 62 ans ?


Avant de devenir professeur, par défaut ou sur conseil de ses parents, mieux vaut expérimenter de métier comme contractuel, car le concours emprisonne, et repartir devient ensuite un véritable parcours du combattant, parfois un calvaire.

 

Car certaines académies font tout pour ralentir le processus de départ.

 

Il est quasiment impossible quand on est professeur de se faire recruter ailleurs en cours d'année scolaire.

 

Il devient de plus en plus difficile d'obtenir son départ en détachement, en disponibilité, ou sa démission, pour le seul jour autorisé par l'Education nationale: le 1er septembre. 

 

1 jour sur 365 jours pour les autres salariés du public comme du privé, et l'on s'étonne du malaise des professeurs, de la désespérance qui en déprime de plus en plus ?

 

TEMOIGNAGE d'une professeur certifié qui souhaite partir au plus vite

 

AIDE AUX PROFS

Si vous êtes professeur actuellement, vous sentez-vous en difficulté(s), et de quelle nature ? Expliquez-nous en les raisons. 

 

FUTURE ADHERENTE

Je suis fatiguée par les classes difficiles et par les relations humaines non basées sur la confiance.

 

- Je suis une professeur "cadrante" : je crois  aux progrès des élèves par l'attention le calme et le travail en classe. Cela  nécessite beaucoup d'énergie et un soutien de la part de l'administration (colles suivies, soutien du professeur ....). Ce qui n'est pas le cas.

 

- Mettre la parole des élèves au même niveau que celle des professeurs conforte les jeunes dans le mensonge et  la manipulation. Ce n'est pas éducatif. Cela génère des situations désagréables, humiliantes voire dangereuses.

 

- Les relations de base sont sur la défensive et non sur l'estime et la reconnaissance des talents. Je suis fatiguée d'enseigner. Je compte partir en retraite an amputant mes 5 dernières années qui comptent le plus.

 


Écrire commentaire

Commentaires: 0