· 

Loi Dussopt: La décrue des décharges syndicales s'amorce...


C'est passé totalement inaperçu pendant l'été... d'année en année le crédit de décharges syndicales octroyé par l'Education nationale aux syndicats va désormais se réduire...

 

C'est certainement pour anticiper les effets de la suppression du rôle des commissaires paritaires pour les affectations et les promotions des professeurs, la loi Dussopt ayant été adoptée fin juillet...

 

Ca va être le maelström dans les syndicats entre élus pour savoir qui gardera sa décharge, la verra diminuer en heures ou la perdra... chaudes ambiances internes en perspective...

 

L'Education Nationale durant l'été a peut-être identifié là un gisement de professeurs à faire revenir devant élèves puisque la GRH de proximité va retirer progressivement aux syndicats, du fait de l'importance des effectifs de référents RH de proximité, leur rôle d'information et de conseils aux professeurs pour leur mutation, leur carrière, leurs difficultés, etc.

 

Car les 2.500 de crédit temps en ETP que se partagent l'ensemble des syndicats en 2019 permettent à près de 10.000 professeurs d'obtenir des décharges d'heures d'enseignement de 1h à la valeur de leur plein temps, selon leur qualité ou non d'élu académique ou national.

 

Pour ces professeurs, c'est une forme de seconde carrière, d'engagement, qui n'a rien de bénévole, puisqu'ils sont payés par l'Education nationale pour s'engager dans leur syndicat. Certains en profitent pour se faire rémunérer en heures supplémentaires par un mécanisme subtil et légal : par exemple, un certifié à 18h de cours, obtenant 6h de décharge, mais demandant à enseigner 15h, obtiendra 15h - 12h = 3 HSA alors qu'il enseigne 3h de moins que son statut. 

 

La cogestion qui aura duré plus d'un siècle va disparaître brutalement. Restera peu de chose aux syndicats pour trouver et fidéliser des adhérents. Pour obtenir une rectification de mutation ou de promotion d'un de leurs adhérents, ils devront leur proposer de réaliser une procédure de contentieux contre leur employeur, ce qui exige mûre réflexion, quant aux conséquences sur la carrière, et la réputation du professeur envers son administration.

 

AIDE AUX PROFS elle, peut aller s'occuper des professeurs de tout autre pays francophone si nous constatons que cette Gestion des Ressources Humaines de proximité réussit dans les années qui viennent. Ce ne sont pas les idées qui nous manquent. Aider les professeurs qui souhaitent créer leur activité et leur trouver des partenaires, des clients, de la visibilité sur le web, fait aussi partie des services que nous assurons sur l'axe APRES PROF

 

A vos marques...l'Europe en manque de professeurs va entrer en compétition. Chaque pays va vouloir attirer les meilleurs. 

 

Si vous enseignez moins d'heures actuellement grâce à votre décharge syndicale, préparez-vous à la perdre ou la voir se réduire, d'après cet arrêté du 9 juillet 2019.

 

C'est le moment de commencer à songer à votre reconversion.


Écrire commentaire

Commentaires: 0