· 

Réforme de la fonction publique: tous contractuels ?


Tous les syndicats sont vent debout, unis (pour une fois) contre la Loi Dussopt qui vise à réformer les 3 fonctions publiques avec pour objectif durant le quinquennat de ne pas remplacer 120.000 fonctionnaires.

 

En fait, ça, c'est l'objectif 2022, mais ensuite... ?

 

La Loi Dussopt, c'est la possibilité de flexibiliser l'emploi dans les 3 fonctions publiques en recrutant de plus en plus d'agents contractuels et de moins en moins de fonctionnaires.

 

La mobilité interministérielle pourra enfin de venir une réalité, alors qu'elle est inférieure à 6% actuellement malgré la loi du 3 août 2009 qui était censée la dynamiser.

 

La mobilité des professeurs est au point mort, puisque les académie de l'Education nationale l'empêchent pour l'instant d'exister.

 

La loi Dussopt va considérablement changer la donne, puisqu'il va devenir bien plus intéressant de devenir professeur contractuel pour être libre de ses mouvements tout en trouvant aisément un emploi de professeur en toutes régions, puisque l'on en manque cruellement.

 

La GRH de l'Education nationale a mangé son pain blanc. Le turn over est à ses portes, et ne cessera de s'accentuer. C'est pour cette raison que bon nombre d'académies font traîner les demandes de démission, voire les refusent.

 

La Loi Dussopt, c'est en quelque sorte l'application des idées du député Christian Jacob (LR)  qui déclarait le 6 janvier 2011 vouloir des "contrats d'objectif de 5 à 10 ans" pour les prochains agents recrutés dans la fonction publique.

 

A partir du 1er janvier 2020, le lessivage des 3 fonctions publiques va commencer. Il pourrait aller bien plus loin que 120.000 fonctionnaires, étant donné que les départs en retraite sont massifs sur 2022-2045 avec 60% des fonctionnaires actuels qui partiront en retraite.

 

 

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    Lefort (mardi, 18 juin 2019 14:04)

    Bonjour, Je suis actuellement en disponibilités pour convenances personnelles depuis le 07/07/2017(conflit de valeurs...).J'ai appris récemment que j'allais enfin pouvoir démissionner " un peu plus dignement",à partir de Janvier 2020...Par contre,je ne trouve pas les "saintes circulaires",ni la façon de procéder...............Merci de me renseigner si possible.Bonne journée