· 

Des IA-IPR contactent aussi Après Prof !


C'est la nouveauté de l'année 2019: Après Prof est aussi contactée par des IA-IPR qui n'en peuvent plus, atteints eux aussi par un grand ras-le-bol de conditions de travail devenant insupportables, comme l'ont bien montré Georges FOTINOS et José Mario HORENSTEIN en novembre 2016 dans leur rapport sur le burn-out des IEN et des IA-IPR, en pleine transformation ministérielle à marche forcée.

 

Que pouvons-nous proposer à d'anciens professeurs devenus inspecteurs ? Un regard éclairé sur leurs possibilités de mobilité professionnelle hors Education Nationale, en allant optimiser ailleurs leurs nombreuses compétences et un statut de haut fonctionnaire intéressant.

 

Rares seront ceux à démissionner selon nous, en raison des avantages que leur offre leur statut, mais Après Prof n'a aucun tabou en la matière, nous le prouvons avec des centaines de professeurs chaque année qui nous contactent pour démissionner avec ou sans Indemnité de Départ Volontaire.

 

Par le passé nous avions déjà été contactés par des Perdir, des CPE, preuve que ces fonctions ne sont pas des secondes carrières définitives, puisque le contexte de l'allongement des carrières rend aussi ces affectations pénibles sur le long terme.

 

LE MORAL DES INSPECTEURS (IEN, IA-IPR)

 

 

 

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0